Interrogé vendredi, le ministre du Budget Bernard Cazeneuve a laissé entendre que la baisse d'impôt prévue pour 2017 pourrait arriver plus tôt, sous certaines conditions. Tous les détails avec Planet.fr.

Vendredi dernier, Bernard Cazeneuve, ministre du Budget, était interrogé au micro d'Europe 1. Dans ses propos, le ministre a laissé penser que la baisse des impôts initialement prévue pour 2017 pourrait bien intervenir dès 2016 : "Nous sommes dans une trajectoire qui, sur les trois ans qui viennent, va nous conduire à ne faire que des économies pour pouvoir, à partir de 2016, baisser les impôts".

A l'origine, et comme le confirment les derniers documents que le ministère avait publié en novembre dernier, la baisse des impôts n'était pas attendue en 2016, puisqu'on envisageait une stabilisation des prélèvements obligatoires dès 2015, et un allègement des impôts seulement en 2017.

"Si on peut faire plus vite, on ira plus vite"Mais l'entourage du ministre a expliqué à l'AFP que "dans la trajectoire des finances publiques, il est prévu de baisser les impôts en 2017 mais si on peut faire plus vite, grâce au plan d'économies annoncé, on ira plus vite".

Publicité
D'ailleurs, la semaine dernière, lors de sa conférence de presse devant 600 journalistes, François Hollande, président de la République, a répété que d'ici la fin de son quinquennat, un effort d'économies de plus de 50 milliards d'euros serait fait sur les dépenses. Et qu'en prévision d'un retour de la croissance à 1% en 2014, l'Etat aura plus de recettes, et donc de possibilités de soulager les contribuables.