L’administration fiscale a mis en ligne ce mercredi son simulateur de calcul. Vous pouvez donc dès à présent estimé le montant des impôts sur le revenu dont vous aurez à vous acquitter au titre de l’année 2013.

© AFP

Le simulateur de calcul du fisc est disponible. Bercy a mis en ligne ce mercredi son simulateur de calcul d’impôt sur le revenu. Les contribuables peuvent donc dès maintenant faire des estimations sur le montant de l’impôt qu’ils auront à régler au titre des revenus de 2013.

Deux versions disponiblesLe simulateur de calcul est accessible depuis le site du ministère, impots.gouv.fr. Deux versions ont été mises en ligne par le ministère de l’Economie et des Finances, une version simplifiée et une version plus complète, afin de répondre au mieux à toutes les situations. Cette deuxième version est surtout destinée aux personnes qui perçoivent des revenus issus d’activités autres que salariées (professions libérales, commerciales ou agricoles par exemple), ou encore qui déclarent toucher des revenus issus d’investissements locatifs.

Publicité
Des hausses d'impôts moins importantesEn 2014, la hausse d’impôts devrait théoriquement moins se faire sentir que l’an dernier. Le budget 2014 présenté par le gouvernement est en effet quasiment à l’équilibre. L’augmentation de la charge fiscale a ainsi été limitée à un milliard d’euros, contre 65 milliards d’euros cumulés depuis 2011. En 2013, pas moins de 44% des foyers fiscaux avaient vu le montant de leurs impôts augmenter, certains foyers, jusqu’ici non imposables, ou faiblement imposables, avaient ainsi changé de tranche.

En vidéo sur le même thème : A 100 ans elle paie toujours des impôts 

Publiez votre commentaire

6 commentaires

l'état veut faire des

Portrait de jodaline

l'état veut faire des économies qu'il commence par supprimer les avantages des  ministres et autres personnels du gouvernement en ne versant aucunes compensations jusqu'à la fin de leur vie .

Les travailleurs doivent attendre leur retraite pour avoir péniblement de quoi vivre aprés plus de 40 ans de boulot.Les ministres touchent une belle rente jusqu'à leur décés !C'est une honte de devoir payer d es impôts à 100 ans !c'est cela le socialisme !je n'ai jamais voté pour ce parti mais j'en paye les conséquences réveillez vous il est temps votez pour un autre parti autre que l'ump ou le ps

Votez pour ce commentaire: 

Il n'y a pas d'âge pour payer

Portrait de jeannin211

Il n'y a pas d'âge pour payer des impots !!! Moi même je suis en retraite et j'ai payé des impots pour la 1ère fois en 2013

Votez pour ce commentaire: 

Je vois ce n'est pas demain

Portrait de rocquepine c'est moi

Je vois ce n'est pas demain que l'on ne paiera plus d'impôts

Il faudrait faire payer la classe politique de tout bord ,qui s'en fout plein les fouilles sur notre compte

et ceux qui vont à BRUXELLES pointer le matin de bonheur , pour reprendre le train aussitôt et ils n'ont rien foutu ,il va falloir arrêter cela et vite

Et après vous pourrez nous faire payer .Je crois qu'on a donné l'an dernier ,ras le bol

Faite payer ceux qui n'ont jamais payer et qui profite de tout ,moi j'en ai marre ,j'ai bossé comme une dur ,et maintenant ,on me pique ce que j'ai mis de coté ,car avec ma retraite cela ne suffit pas ,en plus de cela vous avez reculé la hausse au mois d'octobre ,et SARKO l'avait déjà recule de 4 mois ,si je compte bien ,vous allez gagner 1 an Je vous fait une proposition donnez moi ce que vous gagnez vous nos politiques et après on verra celui qui fera le plus d'économies  MARRE ,MARRE!

Votez pour ce commentaire: 

les impots concernent tout le

Portrait de dammarez decleir sylvie

les impots concernent tout le monde a partir du moment ou l'on gagne sa vie, ou l'on recoit une pension donc 100 ans ou plus c'est pareil, il n'y a pas de loi qui fera arreter les impots à un certain age!! il faut etre logique

Votez pour ce commentaire: 

(sans sujet)

Portrait de nicole.froissard90000002639

Votez pour ce commentaire: 

(sans sujet)

Portrait de nicole.froissard90000002639

Votez pour ce commentaire: 

Publicité