Ce n'est pas une blague ! Les costumes parfois loufoques du groupe suédois Abba n'étaient pas choisis au hasard, mais bien en fonction du montant des impôts que le groupe allait payer. Tous les détails avec Planet.fr.

© Abaca

Couleurs criardes et paillettes par centaines étaient donc savamment orchestrées... Björn Ulvaeus, ancien membre du groupe suédois Abba, a révélé dans une livre que leurs costumes particuliers leur servaient en fait à payer moins d'impôts. Il déclare : "pour être honnête, on avait l'air d'une bande de cinglés pendant ces années-là. Personne ne peut avoir été aussi mal habillé sur scène que nous".

 

"Trop scandaleux pour être portés dans la rue"Ce n'était donc pas leur vrai style vestimentaire, mais bien une stratégie fiscale ! Il poursuite en expliquant qu'il existait "des lois qui permettaient de déduire des impôts le coût de leur tenues, tant que les costumes étaient trop scandaleux pour être portés dans la rue". En effet, tous les achats de vêtements non mettables au quotidien permettaient aux citoyens suédois de payer moins d'impôts.

 

Publicité
Pour rappel, en 2007, l'ex-membre du groupe Abba avait été accusé de fraude fiscale. Il n'aurait pas versé 85 millions de couronnes suédoises (9,7 millions d'euros) entre 1999 et 2005. Il avait finalement été relaxé, et avait déclaré : "J'ai toujours fait ce qu'il fallait faire concernant mes impôts".

Ci-dessous, une vidéo du groupe Abba qui interprète Dancing Queen lors d'un concert en Australie en 1977 :