Le gouvernement pourrait bientôt augmenter de manière significative la taxe sur l’huile de palme, un ingrédient qui entre notamment dans la composition du Nutella, mais aussi de certains biscuits. Les gourmands vont-ils une fois de plus être taxés ?

Après le soda et la bière, voici que le gouvernement s’en prend au Nutella. Ce n’est pas la célèbre pâte à tartiner à proprement parlé qui est visé, mais l’un de ses ingrédients : l’huile de palme. Accusée d’avoir des effets nocifs sur la santé, en favorisant notamment l’obésité et les problèmes cardiovasculaires, mais aussi des impacts négatifs sur l’environnement (déforestation), les autorités tentent de réduire, voire de supprimer totalement l’utilisation l’huile de palme.

La commission des Affaires sociales du Sénat a donc adopté un amendement au projet de loi de financement 2013 de la Sécurité sociale, visant à augmenter de 300% la taxe sur l’huile de palme. Cette mesure rapporterait 40 millions d’euros par an : entre les biscuits, les céréales, les margarines, et donc, le Nutella, on estime qu’il est consommé pas moins de 126 000 tonnes d’huile de palme chaque année en France.

Publicité
Le prix du Nutella va-t-il augmenter ?Si cette taxe devrait voir augmenter légèrement le prix des pots de Nutella, ce sont surtout les industries agro-alimentaires qui sont visées par cette mesure, « pour qu'elles substituent à ces huiles de nouvelles compositions plus respectueuses de la santé humaine » souligne Yves Daudigny, sénateur PS de l’Aisne et auteur de cet amendement. Cette nouvelle taxe devrait donc s’élever à environ 300 euros par tonne d’huile de palme. Plus près de nous, pour les gourmands qui se posent la question, Le Figaro.fr a calculé que le prix d’un pot de Nutella pourrait ainsi augmenter de 6 centimes…