Retraitée et âgée de cent ans, Juliette Tarmet a récemment reçu un avis d’imposition lui réclamant plus de 400 euros. Une première pour cette femme qui n’avait pas payé d’impôt depuis la mort de son mari il y a 14 ans.

©Capture Ecran / France Info Tv

Il n’y a pas d’âge pour s’acquitter de ses impôts. Et il semblerait que Juliette Tarmet en soit le parfait exemple. Agée de cent ans, cette ancienne professeure de piano a en effet reçu il y a quelques jours un courrier du Trésor Public lui réclamant 444 euros au titre de son impôt sur le revenu pour l’année 2012. Veuve depuis 1999 et ne disposant que de 17000 euros de revenu par an, la veille dame a d’abord cru à une erreur des services fiscaux. D’autant qu’elle était exemptée de tout versement fiscal depuis le décès de son époux en 1999.

Publicité
La faute au gel de l’indexation du barème de l’impôt sur le revenu Malheureusement pour Juliette Tarmet, il ne s’agissait pas d’une erreur mais bel et bien du montant dont elle devait s’acquitter pour être en règle et ce, notamment à cause du gel de l’indexation du barème de l’impôt sur le revenu. Décidé sous le gouvernement de François Fillon, celui-ci a été maintenu sous celui de Jean-Marc Ayrault jusque cette année. Une autre raison pourrait expliquer le fait que cette retraitée centenaire ait de nouveau eu à payer un impôt sur le revenu : la diminution de l’avantage accordé aux personnes veuves. Mais alors que Juliette Tarmet a finalement payé ce que le fisc lui réclamait, son fils n’a pas pu cacher sa colère et son "indignation", rapporte France Info Tv.

Publicité