Documents nécessaires, rectifications, temps à prévoir… Le co-fondateur du site Finansemble.fr, Frédéric Billot, apporte quelques conseils pour effectuer au mieux les démarches.  

Les déclarations de revenus sont envoyées aux contribuables français depuis quelques jours. Et dès cette année, certains d’entre eux ont pour obligation de déclarer leurs revenus sur Internet. Pour aider les personnes qui se lanceraient pour la première fois dans une déclaration en ligne, le site Finansemble.fr et la société Ordissimo ont co-écrit un guide pour "Déclarer ses revenus sur le site des impôts". Frédéric Billot, co-auteur de l’ouvrage, apporte quelques réponses aux questions que l’on peut se poser sur le dispositif.

Qui est concerné par la déclaration en ligne ?

Dès cette année, une première partie des contribuables, des millions de Français, vont devoir déclarer leurs revenus sur Internet. Sont concernés les contribuables au revenu supérieur à 40 000 euros. Suivront en 2017 tous les revenus supérieurs à 28 000 euros et en 2018 les revenus supérieurs à 15 000 euros. En 2019, 100% de la population française devra faire sa déclaration sur Internet.

Quelle est la première chose à faire pour se lancer dans la déclaration ?

Pour bien préparer cette déclaration, il faut avant tout bien préparer les documents nécessaires. La première chose à faire est donc de regrouper les papiers essentiels. Trois identifiants sont nécessaires pour se connecter sur le site impots.gouv.fr : le numéro fiscal, le numéro de déclarant en ligne (présent sur la déclaration papier de l’année dernière, ndlr) et enfin le revenu fiscal de référence. Il faut se munir de son avis d’imposition et de sa déclaration de revenus.

Que se passe-t-il si l’on oublie de déclarer ses revenus avant la date limite ?

Mieux vaut ne pas se faire avoir. Il est possible de faire sa déclaration en ligne a posteriori mais il faudra compter sur une majoration de 10% sur l’impôt à payer et des intérêts de 0,4% par mois de retard. Dans certains cas particuliers, il est possible de demander une remise gracieuse à l’Etat.

A lire aussi - Calendrier fiscal 2016 : les dates à retenir  

Et si l’on découvre une erreur une fois la déclaration effectuée, est-il possible de la modifier ?

Le gros avantage avec la déclaration en ligne est qu’il est possible de faire des modifications sans problème jusqu’à la date de clôture sur le site. Il est toutefois conseillé de faire sa déclaration le plus tôt possible, pour y revenir si nécessaire par la suite.

Après la date de clôture, ça se complique. En août, un service de correction est mis en ligne, sur lequel il faut se rendre pour corriger la déclaration erronée. Et quand la date limite sera dépassée, il faudra d’abord payer l’impôt et ensuite contester le montant dû en s’adressant au centre des finances publiques.

Combien de temps faut-il prévoir pour faire sa déclaration ?

Si l’on a une situation simple, identique ou presque à la déclaration de revenus pré-remplie envoyée, et si l'on est à l'aise avec Internet, cela peut ne prendre que quelques minutes, tout au plus 5 minutes.

Dès que l’on a un peu plus d’éléments à prendre en compte et surtout si l'on n'a pas l'habitude d'Internet, il faut se prévoir une bonne heure pour être serein. Il faut bien préparer en amont cette déclaration, ce qui permettra aussi d’anticiper le temps perdu sur un problème technique ou d’utilisation. Mais avec notre livre, tout devrait bien se passer...

Que doivent faire les personnes soumises à l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) ?

Publicité
Les déclarations des revenus et du patrimoine sont regroupées sur Internet mais seulement jusqu’à un certain montant. Si votre patrimoine dépasse les 2,57 millions d’euros, il faudra alors faire une déclaration spécifique, mais toujours sur le site impots.gouv.fr.

Pour tout savoir sur les démarches à suivre pour la déclaration en ligne, vous pouvez vous procurer le guide "Déclarer ses revenus sur le site des impôts".