Dissimiler de l’argent au Fisc serait devenu monnaie courante. A tel point que le syndicat Solidaires-Finances publiques, qui vient de publier un rapport sur les fraudes fiscales en France, tire la sonnette d’alarme. Cette pratique serait de plus en plus fréquente.

Un euro sur cinq échapperait à l’impôt. C’est ce qui ressort du rapport publié ce mardi par le syndicat Solidaires-Finances publiques, et révélé par Le Parisien. Chaque année, un euro sur cinq échapperait au fisc, ce qui représenterait de 60 à 80 milliards d’euros. Un manque à gagner considérable pour l’Etat (entre 16,76% et 22,3% du total brut des recettes fiscales sur l’année 2012), qui travaille à mettre en place de nouvelles mesures anti-fraude fiscale.

Les maîtres dans l’art de la fraude ? Les entreprises. Travail au noir, création de sociétés fictives, TVA non reversée à l’Etat, manque de transparence sur la domiciliation des sociétés et des bénéfices réalisées par les filiales situées à l’étranger… Les combines des entreprises représenteraient une perte de 23 à 32 milliards d'euros sur les recettes de l'impôt sur les sociétés, et de 15 à 19 milliards sur les recettes de l'impôt sur le revenu. Ce ne sont donc pas les particuliers qui se rendent coupables d’évasion fiscale qui coûtent le plus cher, même si la fuite de ces fortunes à l’étranger représente tout de même une perte de 4 à 6 milliards d’euros sur les recettes de l’impôt sur le revenu.

Publicité
Mais pour le syndicat des fonctionnaires du fisc, « la fraude économique ne se résume pas à la fraude fiscale ». Il faut en effet y ajouter les fraudes aux prestations sociales, évaluées entre 540 er 808 millions d’euros en 2009, et les fraudes aux cotisations sociales (entre 15 et 20 milliards d’euros). Ce n’est pas avec les procédures de redressement fiscal engagées chaque année contre les tricheurs que l’Etat peut combler les trous ainsi faits dans ses caisses : selon les chiffres communiqués par le ministère du Budget, « la lutte contre les erreurs ou la fraude permet actuellement à l'État de récupérer un peu plus de 16 milliards d'euros chaque année ». On est effectivement loin du compte…

Publiez votre commentaire

11 commentaires

FRAUDES FISCALES:DE60 A 80

Portrait de deukismokton

FRAUDES FISCALES:DE60 A 80 MILLIARDS ,NICHES FISCALES +ou-35MILLIARDS PREVISIONS 2014 :10MILLIARDS D'IMPOTS SUPPLEMENTAIRES , TVA A 20%, HAUSSE DE L'ENERGIE,TARIFS AUTOROUTE...ETC . VIVE LE SOCIALISME A LA FRANCAISE!!!!!!!!!!!!

Votez pour ce commentaire: 

Ah......n'omettez pas de

Portrait de etoilet60

Ah......n'omettez pas de penser aux étrangers en retraite qui retournent chez eux ,et qui sont décédés depuis bien longtemps et que les enfants touchent cette retraite pendant que nos retraités Français touchent a peine 721€ comme ma femme........Avec Sarko on a peut-être toucher le fond..mais avec les socialistes, eux continuent a creuser.........Pauvre France

Votez pour ce commentaire: 

Les français suivent

Portrait de patmor

Les français suivent l'exemple des politiques.

new roman; FONT-SIZE: small">Un portrait touchant de ce véritable héros de la nation, médecin parisien bien connu en son temps :

 

roman; FONT-SIZE: small">Jérôme CAHUZAC était un chirurgien thoracique, de formation.

roman; FONT-SIZE: small"> S'étant cependant vite rendu compte que cette situation n'était pas si lucrative, il décidait très rapidement avec l'aide de son épouse dermatologue, de se lancer dans les implants capillaires, chirurgie beaucoup moins gratifiante mais bien plus rémunératrice....puisque réservée à une élite et non soumise à remboursement, créant un cabinet consacré a cette activité exclusive, rue Clément Marot a Paris, à proximité immédiate des Champs Élysée. Attitude déjà fort généreuse et tout à fait en accord avec ses convictions qui ne l'empêchaient pas en parallèle, d'entamer une carrière politique de gauche en vue de cultiver certaines relations ..... même s'il devait de se faire déjà railler par la plus grande partie ses confrères parisiens.

 

roman; FONT-SIZE: small">Je me rappelle très bien, du temps où il exerçait encore a ses heures, cette chirurgie des implants capillaires, qu'il m'avait alors proposé "pour m'être agréable et confraternel" de m'opérer en me faisant régler " de la main à la main", afin de nous éviter de payer chacun d'avantage de charges ... et d'entamer son couplet de l'époque sur la façon dont les médecins étaient soumis précisément à trop de charges. J'aimerais bien l'entendre aujourd'hui, sur le sujet !

roman; FONT-SIZE: small"> Pour ma part, j'ai alors préféré décliner la proposition, et peut-être consulter un praticien dont l'attitude et le discours m'inspireraient davantage confiance.
 
 Notre actuel ministre du budget savait donc déjà bien trouver les solutions, à l'époque, pour détourner le fisc.....
 
 Mais toujours insatisfait de ses revenus, le bon Dr CAHUZAC qui cultivait toujours ses relations au travers de ses engagements politiques au Parti Socialiste, eut alors l'idée de créer une société de conseil portant son nom, lui permettant d'exploiter enfin le sérieux carnet d'adresses qu'il avait pu récolter, et se faire rémunérer en qualité de "conseiller technique" auprès de grands laboratoires pharmaceutiques qui pouvait alors lui verser enfin des salaires mirobolants pour quelques missions, davantage en rapport avec ses attentes ....
 
 On peut donc être certain du fait que ce monsieur dédaigne l'argent, n'est pas cupide du tout .... ne soit pas du genre a avoir possédé un compte en Suisse à l'époque, et soit porteur de ces belles valeurs de gauche qui lui ont permis aujourd'hui d'être nommé Ministre du Budget !

 

roman; FONT-SIZE: small">Il ferait mieux d'être plus sincère avant que l'Histoire ne le rattrape, à l'exemple de son illustre prédécesseur : François Mitterand.

 

roman; FONT-SIZE: small">"Non, non, je n'ai jamais eu de compte en Suisse" .... Comment ne pas comparer au fameux : " non, non, il n'y a jamais eu d'écoutes téléphones à l'Elysée" de Mitterrand.
 Un petit lien pour se rafraîchir la mémoire : http://www.youtube.com/watch?v=8KRLlkNNWvs&sns=em

roman; FONT-SIZE: small">
 Une grande tradition socialiste : nier en bloc, même contre toute évidence.

Votez pour ce commentaire: 

Bonjour, je peut confirmer et

Portrait de tophe6

 Bonjour, 

je peut confirmer et prouver les frodes au  impots a la CAF , la banque de france et les tribunaux.

A ce jour ni les enqueteurs ,ni la banque de france , réponse les enquettes et les tribunaux coute plus cher.Pourtan une frode a la CAF reste impuni dans les murs de la CAF et les dettes sonts divisé par 2 voir trois pour des somme de 4 mille euros minimum.

Votez pour ce commentaire: 

Il faudrait en toucher 1 mot

Portrait de gardian13

Il faudrait en toucher 1 mot au socialiste Harlem Désir, lui qui sait comment ne pas payer ses dettes.

Votez pour ce commentaire: 

Il est temps que l'on se

Portrait de SOSPauvreFrance

Il est temps que l'on se réveille et l'on retire les peaux de saucisson que l'on a sur les yeux !

Ici on vous parle de la fraude fiscal "80 milliards" et dans un autre article on cous dit qu'il va manquer 20 milliards pour  les retraites ? Mais oui vraiment on se fout vraiment de nous, on nous prend pour des débiles !

Demandant à nos fonctionaires qui en ont les moyens et qui vont être touchés un jour ou l'autre de controler tout ceci et de faire appliquer la loi ! La ils pourront éviter d'être toujours critiqués et montrer leur utilité.

Votez pour ce commentaire: 

Il est temps que l'on se

Portrait de SOSPauvreFrance

Il est temps que l'on se réveille et l'on retire les peaux de saucisson que l'on a sur les yeux !

Ici on vous parle de la fraude fiscal "80 milliards" et dans un autre article on cous dit qu'il va manquer 20 milliards pour  les retraites ? Mais oui vraiment on se fout vraiment de nous, on nous prend pour des débiles !

Demandant à nos fonctionaires qui en ont les moyens et qui vont être touchés un jour ou l'autre de controler tout ceci et de faire appliquer la loi ! La ils pourront éviter d'être toujours critiqués et montrer leur utilité.

Votez pour ce commentaire: 

Il est temps que l'on se

Portrait de SOSPauvreFrance

Il est temps que l'on se réveille et l'on retire les peaux de saucisson que l'on a sur les yeux !

Ici on vous parle de la fraude fiscal "80 milliards" et dans un autre article on cous dit qu'il va manquer 20 milliards pour  les retraites ? Mais oui vraiment on se fout vraiment de nous, on nous prend pour des débiles !

Demandant à nos fonctionaires qui en ont les moyens et qui vont être touchés un jour ou l'autre de controler tout ceci et de faire appliquer la loi ! La ils pourront éviter d'être toujours critiqués et montrer leur utilité.

Votez pour ce commentaire: 

80 milliards d'euros qui

Portrait de LOYSEL

LOYSEL

 80 milliards d'euros qui échappent au fisc, ce n'est pas assez ! Chacun sait qu'un euro versé à l'Etat au titre des impôts est un euro perdu pour l'économie et est jeté par les fenêtres de l'administration. L'économie française ne survit que grâce à l'évasion fiscale. Si toutes les entreprises payaient tout ce que l'Etat veut leur faire payer ce sont des dizaines de milliers d'entreprises supplémentaires qui feraient faillite chaque année avec le chômage qui va avec. Chaque fois que l'Etat augmente les impôts et les taxes, les fraudes fiscales et sociales augmentent de manière exponencielle. Si l'on veut un pays vertueux où chacun paie ses impôts et ses taxes (comme en Suisse), il faut baisser drastiquement les impôts et les taxes pour s'en tenir au strict nécessaire (comme en Suisse). Et alors l'économie va mieux, l'Etat se porte mieux, le chômage diminue et les salaires augmentent. Il faut choisir. Mais un Etat qui confisque au lieu d'imposer (comme la France) ne peut survivre que grâce aux évasions fisclales. Sans elles, plus d'économie, donc plus de rentrées fiscales, donc plus d'Etat du tout.

Votez pour ce commentaire: 

LOYSEL a dit : 80 milliards

Portrait de docbro

Jean-Loup Brochet

LOYSEL a dit :

 80 milliards d'euros qui échappent au fisc, ce n'est pas assez ! Chacun sait qu'un euro versé à l'Etat au titre des impôts est un euro perdu pour l'économie et est jeté par les fenêtres de l'administration. L'économie française ne survit que grâce à l'évasion fiscale. Si toutes les entreprises payaient tout ce que l'Etat veut leur faire payer ce sont des dizaines de milliers d'entreprises supplémentaires qui feraient faillite chaque année avec le chômage qui va avec. Chaque fois que l'Etat augmente les impôts et les taxes, les fraudes fiscales et sociales augmentent de manière exponencielle. Si l'on veut un pays vertueux où chacun paie ses impôts et ses taxes (comme en Suisse), il faut baisser drastiquement les impôts et les taxes pour s'en tenir au strict nécessaire (comme en Suisse). Et alors l'économie va mieux, l'Etat se porte mieux, le chômage diminue et les salaires augmentent. Il faut choisir. Mais un Etat qui confisque au lieu d'imposer (comme la France) ne peut survivre que grâce aux évasions fisclales. Sans elles, plus d'économie, donc plus de rentrées fiscales, donc plus d'Etat du tout.

Absolument d'accord ! Mais je crains qu'il soit quasiment imposible de le faire comprendre d'une part au gouvernement (pour des raisons évidentes !) et d'autre part aux Français, enfumés par des décennies de "raisonnements bidons" du style Robin Hood (légende anglaise du Moyen-Âge): "faut faire payer les riches". "Trop d'impôt tue l'impôt"... cete remarque ne date pourtant pas d'hier ! La "flat tax" semble la solution la plus équitable, la plus républicaine en même temps que la plus démocratique : tout le monde paie ! 11% de son revenu au Canada, 13% en Russie... et arrêtons avec le misérabilisme à la française : dans ce système, tout est prévu et les bas salaires sont remboursés de leur impôt en fin d'année... mais tout le monde participe à l'effort national (=> plus besoin de tricher ni de frauder). J'ai enseigné dans une université canadienne. L'Etat m'a remboursé 1500$ de trop perçu d'impôt dès la première année! 

Votez pour ce commentaire: 

Pages

Publicité