Prélèvements, taxes, mensualités, limites de paiement… L’année 2018 ne fera pas exception à la règle. Elle sera taxée ou ne sera pas. Pour anticiper vos sorties d’argent, voici les dates clés des échéances fiscales à retenir.

Certes, pour l’heure, il s’agit d’un calendrier estimatif, rappelle le site Dispofi.fr (les échéances officielles n’étant pas encore publiées). Pour autant, comme chaque année, de nombreux prélèvements adviennent à la même période (voire exactement à la même date d’une année à l’autre). D’où ce calendrier prévisionnel qui vous permettra d’anticiper certaines douloureuses récurrentes.

A lire aussi : Réforme fiscale 2018 : ce qui va changer dans votre budget

Janvier 2018

16 janvier : correspond au premier prélèvement de tous les impôts mensualisés. Ce, qu’il soit question d’impôts sur le revenu, de la taxe d’habitation, ou de la taxe foncière.

31 janvier : il s’agit de la date limite si vous souhaitez adhérer au prélèvement à échéance. Si vous choisissez cette option, sachez que le premier acompte vous sera prélevé le 27 février 2018, le second le 15 mai et le solde le 15 septembre prochain, indique le site Dispofi.fr.

Février 2018

15 février : correspond au second prélèvement de tous les impôts mensualisés. Il s’agit également de la date limite si vous souhaitez être mensualisé. Tout en sachant que le premier prélèvement sera effectué le 15 du mois suivant votre adhésion.

20 février : soit la date limite de paiement (en ligne) du premier tiers de votre impôt sur le revenu. Le prélèvement sera effectué sur votre compte bancaire le 27 février. Si vous ne payez pas en ligne, cette échéance est avancée au 15 février 2018.

Mars 2018

15 mars : correspond au troisième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

Avril 2018

12 avril : correspond à la date d’ouverture du service vous permettant de déclarer vos revenus 2017 par Internet.

16 avril : il s’agit du quatrième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

Mai 2018

15 mai : c’est le moment, si vous êtes dans le cas d’un paiement à échéance et que vous n’utilisez pas de moyen de paiement dématérialisé, de vous acquitter du second acompte de votre impôt sur le revenu. Il s’agit également du cinquième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

16 mai : correspond à la date limite pour déclarer vos revenus 2017 en version papier.

20 mai : il s’agit de la date limite à laquelle vous devez vous acquitter du deuxième acompte de votre impôt sur le revenu si vous payez de manière dématérialisée (Internet ou smartphone).

23 mai : soit la date limite pour déclarer vos revenus 2017 par Internet si vous vous trouvez en zone 1 (départements 1 à 19) ou à l'étranger.

30 mai : soit la date limite pour déclarer vos revenus 2017 par Internet si vous vivez en zone 2 (départements 20 à 49), Corse comprise, précise le site Dispofi.fr.

Juin 2018

Publicité
6 juin : il s’agit, là encore, de la date limite à laquelle vous pouvez effectuer votre déclaration de revenus par Internet si vous vivez en zone 3 (départements 50 à 976).

15 juin : il s’agit du sixième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

Juillet 2018

15 juillet : il s’agit du septième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

Août 2018

1er août : correspond à l’ouverture du service de correction vous permettant, tel que son nom le suggère, de modifier votre déclaration par Internet si nécessaire

16 août : il s’agit du huitième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

A noter également que, dans le courant du mois d’août, sera à mis à disposition sur Internet votre avis d’imposition 2018 sur lequel apparaîtra votre taux de prélèvement à la source. Lequel sera appliqué à partir de janvier 2019.

Septembre 2018

15 septembre : correspond au neuvième prélèvement de tous les impôts mensualisés. C’est également le moment de vous acquitter du solde de votre impôt sur le revenu si vous payez à échéance et que n’avez pas opté pour un paiement dématérialisé.

Octobre 2018

15 octobre : il s’agit du dixième prélèvement de tous les impôts mensualisés.

17 octobre : correspondant à la date limite pour payer votre taxe foncière si vous n’avez pas choisi un mode de paiement dématérialisé.

22 octobre : correspond à la date limite de paiement de la taxe foncière si vous avez opté pour le paiement dématérialisé.

Novembre 2018

15 novembre : il s’agit d’un prélèvement complémentaire portant sur vos impôts mensualisés. Cela correspond également à la date limite pour vous acquitter de votre taxe d'habitation si vous n’avez pas choisi le paiement dématérialisé.

20 novembre : en cas de paiement dématérialisé par Internet ou smartphone, vous avez jusqu’à cette date pour acquitter de votre taxe d'habitation.

Décembre 2018

15 décembre : il s’agit de la date limite (en cas de paiement non dématérialisé) pour payer la taxe d'habitation sur les logements vacants.

20 décembre : correspond à la date limite pour vous acquitter de la taxe d'habitation sur les logements vacants (si vous payez par Internet ou smartphone), précise le site Dispofi.fr.

En vidéo - Idées de placements : quelles sont les nouveautés fiscales dans le budget 2018 ?

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité