La CSG ou "contribution sociale généralisée", a été instaurée en 1990. Depuis, elle fait souvent débat. Elle présente le caractère particulier d’être perçue à la fois comme une imposition et comme une contribution sociale. Mais à quoi sert donc la CSG ?

La CSG : un impôt payé par tousLa CSG est prélevée à la source sur la plupart des revenus : les revenus d’activités comprenant les salaires et les primes, les revenus du patrimoine, les revenus des placements (plus-values), de même que les revenus de remplacement (pensions de retraite et allocations chômage). La CSG est également prélevée sur les revenus du jeu.

Publicité
La CSG : un rôle de financement de la protection socialeLes recettes de la CSG permettent de contribuer au financement de la Sécurité sociale. Avant l’apparition de la CSG, la protection sociale était financée principalement par les cotisations salariales. Or les salariés ne sont pas les seuls à bénéficier d’une protection sociale. La CSG apporte une diversification de ce financement à caractère social et a permis de réduire le coût du travail, en allégeant les cotisations salariales. La CSG alimente ainsi les caisses de l’assurance maladie, celles allouées aux prestations familiales, le Fonds de Solidarité Vieillesse et la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie. La CSG participe également au remboursement de la dette sociale.

Lettres types

Retrouvez plus de 5000 lettres types pour répondre et vous faire entendre au quotidien.

Voir les lettres types