Politique
L’affaire des sondages de l’Elysée, sous la présidence Sarkozy, pose la question de la remise en cause de "l’irresponsabilité" du président de la République.
Publicité