28,27 milliards d’euros : c’est la somme que représentent les 26 181 immeubles répertoriés et évalués par la Fnaim et l’économiste Patrice de Moncan, selon une étude révélée lundi par Le Figaro.  

Qui n’a jamais rêvé de s’offrir toute une ville ? Un rêve pas totalement inaccessible, si ce n’est qu’il faudra débourser beaucoup, beaucoup d’argent… Comme le rapporte lundi le journal Le Figaro, la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) et l’économiste Patrice de Moncan ont réussi à évaluer le patrimoine immobilier de la capitale alsacienne.

Une étude réalisée par les experts montre ainsi que les immeubles répertoriés à Strasbourg, 26 181 au total, ont été évalués à 28,27 milliards d’euros. Dans le détail, cela représente un peu moins de 24 milliards d'euros pour les logements, 2,75 milliards pour les bureaux et 1,6 milliard pour les commerces, rapporte le journal.

L’Eglise à la tête de 185 immeubles

Ces chiffres indiquent par ailleurs que Strasbourg vaudrait 16% moins cher que Bordeaux et 25 fois moins cher que Paris, deux villes déjà estimées grâce à une méthode identique. La ville alsacienne se démarque d’ailleurs des deux autres villes avec une municipalité propriétaire de nombreux immeubles (12%) et de logements (22,1%).

Publicité
"Autre propriétaire surreprésentés à Strasbourg : les Eglises. A la tête de 185 immeubles, les diverses congrégations et confessions possèdent 0,7 % des bâtiments de la ville, là encore un record de France bien au-delà des 0,3 % de la moyenne nationale", précise Le Figaro. Pas sûr que cela ravisse les ménages peinant parfois à trouver un logement. 

En vidéo sur le même thème - Immobilier : est-il plus intéressant d’acheter ou de louer ?