L’apport des Français pour un achat immobilier est au plus bas depuis 2004, selon le courtier en ligne Meilleurtaux. Explications.  

C’est le moment d’acheter. Le courtier en ligne Meilleurtaux.com a publié le 23 novembre une étude sur l’achat immobilier en France. Résultat : les Français ont moins besoin d’apporter de fonds personnels pour devenir acquéreurs.

"Le montant de l'apport reste certes élevé, à plus de 50 000 euros, (57 735 euros très exactement), mais celui-ci s’élevait pour l’année 2014 à près de 69 000 euros", précise lavieimmo.com, qui relaie l’étude.

A noter tout de même que la moitié des acheteurs français a pu obtenir un crédit immobilier avec un apport de 20 000 euros en 2015, contre 27 000 euros l’année dernière. Ce changement positif pour les futurs acquéreurs s’explique notamment par la baisse des prix de l’immobilier et la baisse des taux d’intérêts, avec pour ces derniers une diminution de 3,5 à 2,25% en un an.

Age moyen des emprunteurs : 37 ans

"Aujourd’hui, un couple peut acheter son logement en mettant sur la table moins de la moitié de son Livret A ou l’équivalent d’un mois et demi de revenus. Il y a un an, il fallait avoir un Livret A au plafond et plus de cinq mois de salaires", explique le magazine Challenges.

Publicité
On notera par ailleurs que les acquéreurs sont de plus en plus âgés, avec un âge moyen aujourd’hui de 37 ans. Et le revenu net moyen d’un ménage qui obtient un crédit immobilier est de 5316 euros, selon francetvinfo.

En vidéo sur le même thème : Quels dispositifs privilégier pour épargner dans l’immobilier ? 

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité