Proche de la frontière franco-belge, le village de Williers se trouve dans une situation rocambolesque à n'en plus finir. Au centre de cette histoire : un homme d'affaires endetté qui souhaite rester à tout prix maître des lieux.

Le village de Williers, situé dans les Ardennes, tout proche de la frontière franco-belge (côté français), vit des rebondissements assez étonnants. Et tout cela en raison d’un homme, Didier Thiry. Ce millionnaire franco-belge fait tout pour garder la main sur le village de 38 habitants.

Pas un seul centime versé pour le rachat

En effet, comme l’explique le journal L’Ardennais, l’homme d’affaires possède un quart de Williers depuis des années. Mais endetté de 558 000 euros depuis douze ans, Didier Thiry avait été rattrapé par la justice en mai dernier. Le Tribunal de grande instance de Charleville-Mézières avait organisé la vente aux enchères des sept maisons et de l’hôtel-restaurant détenus par le Franco-Belge.

Sauf que Didier Thiry ne souhaite pas dire au revoir à son village d’enfance. Alors qu’il avait promis qu’il paierait sa dette afin d’annuler la vente, l’homme a fait tout le contraire. Via une "Société civile immobilière" gérée par sa fille, il a racheté, lui-même, ses biens familiaux pour 2,196 millions d’euros, tout en restant endetté. L'hôtel-restaurant "Chez Odette" a notamment été adjugé pour 875 000 euros, soit onze fois le prix de départ.

Publicité
Et plus incroyable encore : Didier Thiry n’a pas versé un seul centime pour le rachat. Résultat : une nouvelle vente devrait avoir lieu entre le 21 novembre et 21 janvier 2017. Une histoire à n’en pas finir…

Vidéo sur le même thème : Ils ont acheté leurs vacances aux enchères

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité