C’est la nouvelle méthode de certains propriétaires américains pour trouver leur locataire. C’est donc au plus offrant que le logement reviendra…

Une telle méthode pourrait-elle arriver prochainement France ? Aux Etats-Unis, une start-up, Rentberry, permet à des propriétaires de proposer leur logement à des aspirants locataires en le mettant aux enchères, rapporte Le Figaro jeudi.  

Le concept est très simple : le locataire se connecte sur le site de la start-up et place des enchères sur le bien immobilier. Celui qui sera prêt à débourser le plus d’argent chaque mois pour le loyer pourra l’obtenir.

Un procédé polémique

Le procédé fait en tout cas polémique. "A San Francisco, des associations de locataires estiment que cette mise aux enchères viole la loi fédérale sur la justice sociale dans le logement. Le texte stipule que le propriétaire doit 'accepter les premiers candidats répondant aux critères de location fixés par le propriétaire'", précise Le Figaro.

Publicité
Rien ne semble interdire cette pratique en France mais le gouvernement, qui a mis en place depuis plusieurs années des dispositions visant à augmenter la protection des locataires, ne tarderait pas à légiférer pour l’empêcher. L’encadrement des loyers rendrait ainsi très difficile la mise aux enchères d’une location dans l’Hexagone.

En vidéo sur le même thème : Dans un marché saturé, comment louer avec un bon rendement ?