Garages, box, places de parking… Pour quelques milliers d'euros, il est tout à fait possible d'en acquérir un, voire plusieurs et de le(s) louer aux riverains qui en ont besoin.  Avec un rendement supérieur à celui d'une location classique, le placement peut s'avérer intéressant. Mode d'emploi pour acheter. 

1 - Où investir ?

Pour un parking, comme pour tout investissement immobilier, c'est l'emplacement qui fait tout !

Préférez une place en centre-ville, aux portes d'une grande agglomération à forte densité de population, ou dans un secteur où le manque de stationnement est avéré. Préférez aussi un endroit bien entretenu et sûr, proche des issues comme les ascenseurs ou les escaliers, plus recherché. Les box fermés valent aussi plus chers que les places délimitées à l'air libre.

Pensez également aux voitures "imposantes" : les 4x4, aujourd'hui nombreux en ville, demandent un minimum d'espace et de hauteur pour être garés.

Comme pour tout investissement, il est important de prendre le temps pour dénicher la bonne affaire. Les sites d'annonces comme Leboncoin.fr, Seloger.com, Pap.fr… peuvent permettre de se faire une idée du marché avant de se lancer. Renseignez-vous également sur les projets de parkings prêts à sortir de terre ou en attente d'accord dans la commune où vous souhaitez investir*.

* contactez votre mairie et demandez le PLU (plan local d’urbanisme) pour vérifier qu’il n’y ait pas de projet de construction d’un parking public à proximité.

Publicité
Publicité