Les impayés de loyers représentent une situation très délicate pour le propriétaire comme pour le locataire. Pour éviter que cela ne devienne difficile, mieux vaut réagir vite en trouvant un accord ou en engageant une procédure. Découvrez comment vous y prendre.  

1 - La solution à l'amiable

Ce que dit la loi : le locataire est tenu de payer le loyer et les charges convenus dans le contrat de location. Le défaut de paiement d'un seul loyer est suffisant pour engager une procédure en vue de la résiliation du bail.

Publicité
Dans un premier temps, mieux vaut contacter le locataire par téléphone, e-mail ou lettre simple pour tenter de trouver une solution à l'amiable (échelonnement des arriérés avec un plan d'apurement, abandon d'une partie des impayés...). Tout accord devra être écrit, daté et signé par chacune des deux parties. Réagissez vite pour éviter que la situation ne devienne ingérable.

Un conseil : pour se prémunir des mauvais payeurs, il est préférable de s'assurer de la solvabilité de votre locataire avant la signature du bail.

Publicité