En Chine, on peut apercevoir des immeubles et maisons en plein milieu d'une route. Leurs résidents, sommés de déménager en raison de nouvelles constructions, préfèrent ne pas vendre et restent sur place. 

Les "maisons clous" en Chine

Alors que la Chine investit massivement dans la construction d’immeubles, de routes, de gratte-ciels ou même de radiotélescopes, elle a besoin de place. Résultat : des résidents se voient obligés de déménager. Mais, comme l’explique Business Insider, certains n’acceptent pas ce sort, et restent cloués sur place. C’est ainsi que des maisons, appelés "maisons clous", tentent, tant bien que mal, de résister au milieu de nouveaux travaux.