Vous désirez investir dans la pierre pour louer ? Depuis le 1er janvier 2013, la loi Duflot remplace le dispositif Scellier. Le point sur les avantages et les contraintes.

Le principe

Depuis le 1er janvier 2013, et jusqu'au 31 décembre 2016, ce nouveau dispositif qui remplace le "Scellier" permet à un particulier qui fait construire avec un permis de construire déposé entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2016, achète dans le neuf ou réhabilite un logement (le dispositif n'est pas applicable aux immeubles classés) pour le louer, de bénéficier d'une réduction d'impôt sur le revenu de 18% de son investissement (prix du bien + frais de notaire). Cela dans la limite de 5500 euros/m2 et d'un prix global de 300 000 euros/an.

 

Cet avantage fiscal s'étale sur neuf ans. Par exemple : pour l'achat d'un appartement de 65m2 à 210 000 euros à Lille en 2013, un particulier pourra bénéficier d'une réduction d'impôt de 4200 euros/an pendant 9 ans, soit 37 800 euros.

 

Publicité
Tout dépend ensuite de l'endroit : seules certaines communes sont éligibles au dispositif Duflot. L'objectif est en effet la construction de logements intermédiaires (entre des logements sociaux et des logements privés) dans des zones où la demande locative est importante, comme Paris et ses communes environnantes, la côte d'Azur, les villes frontalières à Genève, certaines moyennes et grandes agglomérations en province.