Acheter des combles ou un couloir, voici un moyen efficace pour agrandir son logement sans déménager. Comment s'y prendre et à quoi faut-il faire attention ? Explications.  

1 - Obtenir l'accord des copropriétaires

Ce que vous pouvez acheter : jardin privatif, courette, comble, loge de gardien, cave, toilette commune dans les vieux immeubles, couloir, terrasse collective...

Une règle importante : lorsque vous êtes en copropriété, vous devez impérativement obtenir l'accord des autres copropriétaires pour acheter une partie commune.

La première chose à faire : tournez-vous vers le syndic de la copropriété et le conseil syndical pour demander à inscrire votre demande de rachat à l'ordre du jour de l'assemblée générale annuelle.

Publicité
Monter un dossier : il est important de créer un dossier le plus complet possible sur le projet en expliquant l'objectif de l'opération, les possibilités de travaux, les conséquences sur le logement du propriétaire et des autres copropriétaires, en y ajoutant des plans, des croquis de la réalisation finale, et en donnant une estimation de prix, un projet de modification du règlement de copropriété et de la répartition des tantièmes et des charges* par un géomètre-expert….

* en achetant une partie commune, vous créez un nouveau lot.

Publicité