Avec une taxe presque aussi élevée que la valeur de la cabane, avoir une contruction de ce type sur son terrain peut coûter très cher. Explications. 

Vous ne la connaissez peut-être pas mais les propriétaires d’un abri de jardin ont parfois eu à la payer. Une taxe sur les installations, créée par Bercy en 2012 et très controversée, est en effet imposée aux Français qui ont décidé d’installer une petite construction sur leur terrain.

Mais à quoi correspond-elle concrètement ? "En fait, cette 'taxe d’aménagement' peut concerner toute construction/installation d’un abri de plus de 5 m² et d’une hauteur sous plafond supérieure à 1,80 m pour peu que la commune d’installation n’ait pas décidé de l’exemption de cette taxe", précise Le Figaro.

1182,67 euros d’impôts pour une cabane de 19m2

Ce qui peut alors coûter cher aux ménages les plus modestes. Comme le rapporte le site Capital.fr, un contribuable de l’Isle-Jourdain, dans le Gers, a ainsi dû s’acquitter au total de 1182,67 euros d’impôts, alors qu’il avait acheté une cabane de jardin de 19m2 à 1690 euros (1401,33 euros hors taxes). Dans le détail, l’habitant a dû payer 288,67 euros de TVA et 894 euros de taxe d’aménagement.

Publicité
Et les exemples sont nombreux, à en croire également le think tank Ifrap, qui raconte qu’un autre propriétaire d’un abri de jardin dans le Finistère a payé 250 euros de taxation pour un abri de 8m2 acheté 1200 euros ou qu’un autre des Côtes d’Armor a versé 500 euros de taxation pour un abri de 17m2. De quoi s'interroger sérieusement avant d'installer une cabane au fond du jardin. 

En vidéo sur le même thème : Escapade dans un jardin extraordinaire 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité