Vidéos A la une
Aujourd'hui les Grandes Gueules ont abordé le sujet de la photo qui bouleverse l'Europe où l'on voit un petit enfant syrien retrouvé mort sur une plage turque. L'image a fait la une de nombreux journaux européens mais étrangement aucune en France. Etienne Liebig pense que la raison à cela n'est pas la pudeur mais bien l'influence du FN sur le pays. D'après lui, la presse française est frileuse et trouillarde et les signes d'humanité sont jugées anti-patriotiques par une certaine partie de l'opinion.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules ont évoqué la charte de laïcité que les parents d'élèves vont devoir signer pour la première fois à l'école. Celle-ci explicite en 15 articles les enjeux et le sens du principe de laïcité dans le cadre de l'école. Pascal Perri, notre Grande Gueule économiste parle de son cas personnel, lui qui a inscrit ses enfants dans un établissement privé catholique pour l'excellence et non l'aspect religieux. Ce dernier reproche aux écoles de mettre la religion en permanence au milieu du débat et estime que la sphère publique doit rester neutre sur cette question.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules sont revenues sur l'action des membres des Jeunesses socialistes qui ont pris à parti Manuel Valls lors du dîner de clôture des Universités d'été. Ces derniers se sont montrés hostiles à la volonté d'Emmanuel Macron de remettre en cause les 35 heures. Etienne Liebig n'est pas non plus d'accord avec les idées du ministre de l'Economie et avoue préférer Christiane Taubira, plus humaniste, parmi les membres du gouvernement. Aussi, notre grande gueule ne juge pas anormal qu'il y ait plusieurs tendances dans un même gouvernement.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules sont revenus sur la proposition d'instaurer des cours de "morale civique" à l'école. Selon notre GG Fatima, professeur de français, le ministère de Education nationale veut tout imposer à l'école sauf l'essentiel, à savoir lire, écrire et compter. Cette dernière pousse donc un coup de gueule contre la ministre Najat Vallaud-Belkacem à qui elle reproche de ne pas savoir ce qu'est un élève de nos jours.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules sont revenus sur la journée du secours populaire qui a rassemblée 70 000 personnes à Paris lors d'un grand rassemblement pour les enfants qui ne sont pas partis en vacances cet été. Elina Dumont en a profité pour donner sa vision des associations. Cette dernière estime qu'on en attend trop de ces structures qui ont vocation à faire du business et à toucher un maximum de subventions. Notre GG souhaiterait d'ailleurs que la vérité éclate au grand jour.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules ont profité de la présence de Gilbert Collard, avocat et député Rassemblement Bleu Marine, pour évoquer la guerre interne au FN. Ce conflit oppose le président d'honneur du Front National, Jean-Marie Le Pen, aux militants du parti qui veulent destituer ce dernier de son titre. Notre GG Gilbert Collard pense que la justice rend service à Jean-Marie Le Pen en ne donnant pas lieu à l'exclusion de ce dernier du parti, et ce, malgré les propos qu'il a pu tenir à propos de Pétain ou de la Shoah entre autre.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules ont parlé du projet de François Barouin d'instaurer un droit de préférence, pour permettre aux élus locaux d'approvisionner notamment les cantines scolaires en viande française. Selon Franck Tanguy, il ne faut pas seulement penser à la France mais aussi à l'Europe dans la répartition alimentaire. Ce dernier pense que de vouloir faire consommer de la viande uniquement française n'est pas envisageable.
Vidéos A la une
Ce matin les Grandes Gueules sont revenus sur la mise à l'écart de Jean-Marie Le Pen au Front National. Notre GG Charles Consigny estime que les personnes âgées ne doivent pas être délaissées par les leurs. C'est la raison qui pousse d'ailleurs ce dernier à avoir un mode de vie sain et à faire du sport, en s'inspirant de Nicolas Sarkozy. Avec humour et auto-dérision il nous explique que pour lui, la course se pratique avec des Ray-Ban, une Rolex et un T-Shirt NYPD entre autre puis se conclue par un tour en Range Rover pour aller dans un Coste. L'objectif final est de faire comprendre que le bonheur est capitaliste.
Vidéos A la une
Les GG sont revenus sur l'entretien du ministre de l'Économie Emmanuel Macron pour le magazine Le 1 Hebdo. Dans celle-ci, le ministre dit que la démocratie comporte une "forme d'incomplétude" et "ne se suffit pas à elle-même" mais encore qu'on attend du président qu'il occupe la fonction de roi. Françoise Degois trouve ces propos maladroits et en a assez de défendre Emmanuel Macron car elle estime que ce dernier en fait trop et ne prend pas assez le parti de son gouvernement.
Vidéos A la une
Au lendemain de la journée de mobilisation des taxis, les GG se sont revenus sur la décision de Bernard Cazeneuve de saisir la justice contre Uber. Pour Pascal Perri, les responsables politiques ne se sont pas adaptés à l'évolution des technologies, ce qui justifierait leur incompréhension de l'offre d'Uber, qui nécessite l'usage des smartphones. Selon lui, les taxis doivent également s'adapter et s'approprier la technique de géolocalisation du client pour faire évoluer leur offre et la rendre plus concurrentielle.
Vidéos A la une
Ce matin les GG se sont intéressés à l'alerte de la Cour des Comptes par rapport au risque de dépassement du budget de l'année 2015. Ce dérapage est l'occasion parfaite pour notre Grande Gueule Charles Consigny de partager sa volonté de faire privatiser des entreprises publiques qui selon lui sont trop coûteuses et donnent des privilèges indécents à leurs fonctionnaires. Aussi, il pense qu'on a, par le passé, engagé du personnel inutile dans certaines collectivités territoriales.
Vidéos A la une
A Toulouse des enseignants ont décidé de faire grève pour le pont de l'Ascension. Selon notre Grande Gueule Etienne Liebig, éducateur, les profs sont des privilégiés et cette action est honteuse vis à vis de ceux qui travaillent.
Vidéos A la une
Les GG sont revenues sur les 40 000 euros en taxi dépensés en 10 mois par Agnes Saal, présidente de l'INA. Jacques Maillot a poussé un coup de gueule pour montrer son indignation quand à la démesure de cette dépense issue de l'argent public.
Vidéos A la une
Eric Zemmour est au coeur d'une nouvelle polémique. Dans un entretien accordé au journal italien "Corriere della Serra". Le journaliste a pointé du doigt le communautarisme des musulmans dans les banlieues, responsable selon lui, de l'exil des Français. Des propos immédiatement condamnés par le président du groupe socialiste à l'Assemblée Nationale Bruno Le Roux, qui demande aux médias de ne plus donner la parole au polémiste. Pour Françoise Degois, la pensée négative d'Eric Zemmour ne représente pas l'opinion des Français :"Il y a 62 millions de Français et pas 62 millions de Zemmouristes" affirme-t-elle. Selon la communicante des GG, un boycott médiatique n'est donc pas nécessaire pour le condamner : "La France va faire un pied de nez à tous les Zemmouristes".
Vidéos A la une
Les Restos du coeur ont démarré ce lundi leur trentième saison au service des plus démunis. A cette occasion, Manuel Valls s'est rendu à l'inauguration des nouveaux locaux de l'association situés dans le 15ème arrondissement de Paris. Pour Claire O'Petit, ce déplacement est révoltant car le gouvernement n'agit pas' pour lutter contre la pauvreté. Elle l'invite à réfléchir à des mesures pour aider les personnes dans le besoin plutôt que d'effectuer cette visite de "courtoisie". Elle l'accuse même de faire de la récupération politique lors de cet événement : "On vous donne un petit paquet tous les jours, rentrez chez vous et surtout la prochaine fois votez pour moi !" s'insurge-t-elle.
Vidéos A la une
Les procès-verbaux de la mort de Rémi Fraisse ont révélé que les gendarmes ont tout de suite eu conscience que ce denier avait été tué par une grenade offensive. Une information qui ne serait pas arrivée jusqu'au ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve lorsqu'il a pris connaissance de cette tragédie. Pour Etienne Liebig, les propos du ministre sont faux. Il n'aurait pas voulu rendre immédiatement public la cause exacte du décès pour gagner du temps afin d'incriminer ce jeune militant : "Quand la police tue un môme, elle est immédiatement blanchie et le mec qui est mort est automatiquement un enfoiré ", déplore-t-il. Cette mauvaise gestion de ce drame est l'une des raisons de la révolte des lycéens ces jours-ci. D'après l'éducateur des GG, pour que "la rue" se calme avant que cela dégénère, Bernard Cazeneuve doit démissionner car "Il est responsable à 100% de ce qu'il se passe dans les mouvements lycéens", affirme Etienne Liebig.
Vidéos A la une
Quand Claire O'Petit est énervée, elle n'y va pas avec le dos de la cuillère... Hier, des agriculteurs ont été vus en train de maltraiter des ragondins, lors d'un rassemblement de protestation à Nantes. S'estimant incompris et accablés par les contraintes administratives, ils ont été filmés les jetant au sol, les aspergeant de peinture ou leur donnant des coups de pieds. Les pauvres bêtes symbolisaient en fait ''les nuisibles, comme Ségolène Royal'' d'après un manifestant. Un comportement qui révolte la commerçante des GG : ''C'est inadmissible ! Ces trois agriculteurs sont des connards, machos, abrutis primaires et alcoolisés ! En plus ils appellent au meurtre ! Je n'ai pas confiance en ces gens-là et j'espère qu'il seront condamnés, et avant tout par leurs pairs !''
Vidéos A la une
C'est la minute de silence qui fait du bruit. Hier à l'Assemblée nationale, Cécile Duflot a tenté d'imposer une minute de silence à la mémoire du militant Rémi Fraisse. Dans les Grandes Gueules ce mercredi, Charles Consigny a expliqué ne pas croire une seconde en la sincérité de Cécile Duflot. Pire, selon le juriste, l'ancienne ministre aurait fait "semblant d'être au bord de larmes uniquement pour faire braquer les caméras sur elle". "Elle a voulu faire un coup politique !", juge-t-il.
Vidéos A la une
Barrage de Sivens Acte II ! L'enquête sur la mort de Rémi Fraisse, survenue dimanche 26 octobre sur le site du barrage contesté de Sivens (Tarn), privilégie la thèse d'un décès dû à une grenade offensive lancée par les gendarmes, après la découverte de traces de TNT sur ses vêtements. Voilà de quoi relancer la polémique de la bavure policière et énerver vivement Johnny Blanc ! Pour le fromager des GG, il faut respecter le choix de nos élus qui avaient plébiscité ce projet de barrage il a déjà 8 ans. " Ces opposants nous emmerdent. On est en démocratie en France, ça existe plus ?! Moi à ce moment-là j'ai pas voté François Hollande, demain je vais à l'Elysées pour lui démonter la tête ? Faut arrêter, sinon on fait plus jamais rien ! ".
Vidéos A la une
La mort d'un manifestant de 21 ans sur le site du barrage contesté de Sivens continue de susciter la polémique. Bavure policière ? L'enquête devra déterminer si cette explosion a été causée ou non par un tir des forces de l'ordre. "Qu'est-ce qu'il foutait là-bas au milieu ?", se demande l'agriculteur des Grandes Gueules, Didier Giraud. "Il exprimait ses idées !", lui répond tout simplement l'éducateur Etienne Liebig, qui lui rappelle certaines manifestations des agriculteurs particulièrement tendues. Un échange musclé à réécouter.
Vidéos A la une
Le débat sur le travail le dimanche connaîtra-t-il une fin heureuse ? Pour le moment, les divergences restent fortes, et c'est Emmanuel Macron qui relance la discussion. Le ministre de l'Economie a en effet présenté devant la presse une " ordonnance " dans laquelle il diagnostic différents problèmes à notre pays et présente ses solutions pour les surmonter. Parmi ceux-ci, il propose de libéraliser le code du travail en offrant la possibilité à certains magasins d'ouvrir le dimanche sous certaines conditions. Il n'en fallait pas moins pour faire sortir la commerçante Claire O'Petit de ses gonds ! " Il n'y a pas que les étudiants que cela concerne ! Cela entraîne de faire venir tout une chaîne d'autres personnels qui ne peuvent pas forcement venir travailler le dimanche ! C'est discriminatoire ! " s'exclame-t-elle.
Vidéos A la une
Gros coup de colère ce matin dans les GG ! Alors que la discussion autour de la fronde des pharmaciens contre la réforme des professions réglementées allait bon train, Françoise Degois, notre GG communicante, est sortie de ses gonds face à un auditeur gréviste ! Selon elle, les pharmaciens s'insurgent pour rien : " Je suis heureuse que vous ayez le droit de faire la grève, mais s'il vous plait, faites ça 24h et puis basta ! Tout a été retiré ! Le nouveau ministre de l'Economie a dit ok à tout ! Vous faites une grève pour mettre du rapport de force ! "
Vidéos A la une
L'ancienne ministre du Logement tacle durement le gouvernement et plus particulièrement François Hollande, à l'occasion de la sortie de son livre 'De l'intérieur. Voyage au pays de la désillusion.' (Fayard). Selon le coach en entreprise des Grandes Gueules Philippe Gabilliet, le comportement de Cécile Duflot est ingrat, il la qualifie même ' d'apparatchik. '
Vidéos A la une
Dialogue orageux aujourd'hui dans les GG , à propos du CICE, entre Mehdi Ouraoui membre du Conseil national du PS et Johnny Blanc. Le fromager des Grandes Gueules reprochait à son interlocuteur un manque de culture d'entreprise, et plus globalement le discours général de la classe politique, qui selon lui ne perçoit pas la réalité du terrain.
Vidéos A la une
Face à la sénatrice de Paris, Marie-Noëlle Lienemann, Jacques Maillot a estimé que le président de la République François Hollande n'avait aucun poids sur les politiques européennes.
Vidéos A la une
Pour le père Gourrier, tout est clair, Il y a une indifférence générale de l'Occident concernant les chrétiens d'Orient, et cela depuis plusieurs années. Il en profite aussi pour passer un appel à ceux qu'il considère comme de " vrais musulmans " à agir et s'indigner contre ce génocide.
Vidéos A la une
L'éducateur Etienne Liebig est revenu sur l'affaire qui secoue le "36": un vol de 52 kg cocaïne dans la salle des saisies. Le suspect est un jeune brigadier. Ce qui n'étonne pas la Grande gueule. Pour lui, "les flics sont des gens comme les autres".
Vidéos A la une
Xavier Niel, patron de Free part à l'assaut de l'Amérique et veut s'offrir T-Mobile US, n 4 du secteur. L'occasion pour la Grande Gueule Charles de Consigny de se moquer d'Arnaud Montebourg et de ses critiques contre lui, il y a quelques semaines.
Vidéos A la une
Le professeur de sociologie, Etienne Liebig a raillé les socialistes estimant que ceux-ci sont plus proches de de Funès que de Jaurès. Selon lui, les socialistes n'ont plus rien à voir avec les symboles qu'ils revendiquent. "Qu'ils lisent l'indignation de Jaurès face aux licenciements des mineurs!", a-t-il lancé.
Vidéos A la une
L'instituteur Sylvain Grandserre a pointé le caractère émotionnel irrationnel des réactions par rapport à l'actualité. "Je ne dis pas que ce n'est pas dramatique, c'est absolument affreux toutes ces familles décimées, a-t-il précisé. "Il y a des pays où les morts se comptent par milliers au moment des typhons ou d'autres drames", a-t-il rappelé.

Pages

Publicité