Vidéos à la une
Le 17 septembre, la polémique sur les propos d'Emmanuel Macron, qualifiant d'illettrés les salariés de la société Gad, a été décryptée par Alain Marschall et ses invités: Ruth Elkrief, journaliste politique de BFMTV, Thierry Arnaud, chef du service politique de BFMTV et Bernard Sananès, président de l'Institut de sondage CSA, dans le 20H Politique, sur BFMTV. Au cours de sa première interview en tant que ministre de l'Economie, le nouveau patron de Bercy est revenu sur le dossier Gad et a mentionné que certaines salariées dans cette société "sont, pour beaucoup, illettrées". Une déclaration qui a déclenché une foule de réactions surtout par la droite qui a dénoncé du "mépris" et des propos "inadmissibles". il a tenu à présenter "ses plus plates excuses" aux employés bretons qu'il a blessés lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée.
Vidéos à la une
Luc Chatel, secrétaire général de l'UMP par intérim, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur les propos d'Emmanuel Macron qualifiant d'illettrés les salariés de la société Gad. Il estime que "c'est une vraie faute parce que ces propos sont indignes et méprisants". Devant l'Assemblée nationale, le ministre de l'Économie a présenté "ses plus plates excuses" aux employés bretons qu'il a blessés.
Publicité