Vidéos à la une
"On est chez nous", cette phrase a été prononcée il y a un mois en Corse dans l'affaire du saccage de la salle de prière. Les enquêteurs tentent de savoir si ces débordements ont été causés par des groupuscules ultras identitaires corses, car l'affaire n'est pas résolue. "Il reste des problèmes de fond dans le dialogue entre les cultures", explique Gilles Siméoni, le président du conseil exécutif de Corse.
Vidéos à la une
Gilles Finchelstein était l'invité d'Arlette Chabot sur LCI pour parler de son livre "Piège d'identité". Selon le directeur général de la Fondation Jean Jaurès, "la place occupée dans les discours des responsables politiques sur la question de l'identité a diminué". Il ajoute qu'il faut "repenser la question de l'égalité" pour faire en sorte que chacun ait "la possibilité de s'accomplir".
Vidéos à la une
Une opération policière a dégénéré samedi à Pantin. Les images violentes ont été tournées par une vidéaste amateur. Alors qu'elle s'opposait à l'interpellation de ses fils, une mère de famille a été blessée, et un de ses fils frappé à terre. Dix jours d'interruption de travail lui ont été prescrit. La famille a décidé de porter plainte pour violences policières. Pour un membre du syndicat Police Alliance il n'y a pas eu de débordements. Cinq personnes sont toujours en garde à vue.
Vidéos à la une
Le nombre d'usurpations d'identité est en forte augmentation. 120.000 personnes ont été signalées en France, soit une hausse de +21% en 5 ans. Le chiffre serait bien plus important si l'on croise les informations des organismes bancaires et autres. Selon Interpol, 450.000 euros faux passeports circuleraient en Europe. Au marché noir, le document européen peut coûter jusqu'à 10.000 euros.
Vidéos à la une
Déchéance de nationalité, propos de Christiane Taubira, indépendantistes corses... Manuel Valls s'est exprimé au 20H de TF1 sur tous ces sujets qui ont animé l'actualité ces derniers jours. Concernant la remise en cause par la Garde des Sceaux de la déchéance de nationalité pour les binationaux, le Premier ministre a défendu "la liberté d'expression dans une démocratie". Mais, selon lui, la priorité est "de défendre les Français" plus d'un mois après les attaques de Paris.
Vidéos à la une
La déchéance de la nationalité pour les binationaux a été maintenue par François Hollande. Si les Républicains et le Front national ont d'ores et déjà affirmé qu'ils voteront le texte, ils n'ont pas caché leur colère à l'encontre de la Garde des Sceaux. À l'image d'Eric Ciotti, député LES-REP de la 1ère circonscription des Alpes-Maritimes, qui a appelé Christiane Taubira à démissionner. À gauche, Benoît Hamon en tête, des voix s'élèvent contre cette mesure qui remettrait en cause le droit du sol.
Vidéos à la une
D'après l'enquête du magazine américain Vocativ, un passeport français, le coût d'un passeport français coûterait entre 1.500 et 3.000 , le plus cher sur le darknet étant le passeport danois. Mais comment ces coûts sont déterminés ?
Vidéos à la une
Le face à face a opposé Barbara Pompili, co-présidente du groupe EELV à l'Assemblée nationale et Edouard Philippe, député UMP de Seine-Maritime. Retour sur le discours de François Hollande lors de l'inauguration du musée de l'immigration, à Paris, le 15 décembre. Le Président de la République a défendu Schengen et le droit de vote des étrangers aux élections locales.
Vidéos à la une
Depuis le 1er janvier, les cartes d'identités françaises sont valables 15 ans et non plus 10 comme il était indiqué dessus. Mais tous les pays étrangers ne reconnaissent pas la prolongation de leur durée de validité. Une famille en a fait les frais et s'est retrouvée bloquée à l'aéroport alors qu'elle avait prévu de se rendre en Turquie pour les vacances.
Publicité