Hier soir je suis allé manger 'Chez Ginette'. Avec des potes, on a remarqué un truc bizarre.

Tous les serveurs et serveuses avaient une petite cuillère dans la poche de leur chemisette. Aussi quand le serveur est venu prendre la commande, je lui ai demandé : « Pourquoi portez-vous tous une petite cuillère ? ».

Il m'expliqua que Ginette avait demandé conseil à Andersen Consulting qui, après des mois d'analyses, a conclu que la petite cuillère était le couvert qui tombait le plus souvent, à une fréquence de 3 cuillères/table/heure ! Depuis, ils n'ont plus besoin de courir à la cuisine pour chercher une nouvelle cuillère. L'économie de rendement en temps de travail est estimée à 5,21 %. L'indice de satisfaction du client se trouve également accru de 3,75 %. Deux minutes plus tard, je faisais effectivement tomber ma petite cuillère et ça n'a pas manqué : le serveur m'a aussitôt apporté sa cuillère en me disant qu'il en prendrait une autre à son prochain passage en cuisine. Bravo Andersen ! Mais plus curieux, les serveurs avaient tous une ficelle qui dépassait un petit peu de leur braguette. Quand il nous a apporté l'addition, j'ai demandé au serveur à quoi servait cette ficelle. « Bien observé », me dit-il en baissant la voix,« Andersen Consulting a aussi vu que nous pouvions gagner du temps dans les toilettes : la ficelle est attachée autour du pénis, on peut donc le sortir sans le toucher et éviter d'avoir à se laver les mains, ce qui représente une économie d'eau, et le temps passé aux toilettes est réduit d'environ 7,39% ». « Après l'avoir sorti, comment le remettez-vous dedans sans le toucher demandai-je ? » « Eh bien », me dit-il en chuchotant, « je ne sais pas pour les autres... Mais moi je me sers de la petite cuillère... »

Publicité
Publicité