Nous sommes en 2030 et Microsoft vient de sortir sur le marché le premier "Robot-femme-secrétaire".

Un jeune patron de PME français, qui se veut toujours à la pointe du progrès, en a fait l'acquisition et s'en est vanté auprès de tous ses potes. L'un des amis, intéressé, vient voir l'acquisition de près.Le robot se présente sous l'apparence d'un androïde, blonde, dont la morphologie est calquée sur les courbes de Pamela Anderson, qui sait taper 300 mots à la minute, qui parle 8 langues étrangères et est dotée d'un cerveau encyclopédique !

"C'est formidable, dit l'ami ! Je suis impressionné. Dis-moi, j'aimerai beaucoup la tester en conditions réelles avant d'en acheter une moi aussi. Tu permets que je lui dicte un mémo dans ton bureau en privé" ?L'autre : "Bien sûr, vas-y. Je serai à la machine à café".

Cinq minutes plus tard, on entend des hurlements qui proviennent du bureau. Le patron : "Merde, j'ai oublié de lui dire que sa bouche faisait taille-crayon"...

Publicité
Publicité