Politique
Le parti de Marine Le Pen va se réunir à huis clos ce week-end afin de discuter de certains points du programme avant la campagne pour l'élection présidentielle de 2017.
Vidéos A la une
La cour d'assises d'Isère a ordonné que le procès de la rixe mortelle d'Échirolles se passe à huis clos. Une décision que ne comprennent pas les proches des victimes, Kevin et Sofiane. "C'est l'affaire de tous, ça concerne tout le monde. Ce n'est pas une histoire de quartier ou de bandes. Le fait de le faire à huis clos est dégueulasse", a dénoncé un ami des victimes qui attend ce procès depuis trois ans. Verdict le 11 décembre prochain.
Vidéos A la une
Jean-Marie Le Pen a demandé à sa fille, Marine, de rendre publics les débats et le jugement du bureau exécutif du Front national prévu ce jeudi. "C'est le principe général de droit français. Toutes les juridictions doivent juger en public", a estimé le fondateur du FN, contacté par BFMTV. Mais "ils n'ont pas l'air d'avoir pour la justice ou pour le droit une considération exceptionnelle", a-t-il ajouté.
Vidéos A la une
Le point sur les faits et le procès en appel des viols en réunion de Fontenay-sous-Bois.
Vidéos A la une
L'audience concernant le viol et l'assassinat d'Agnès Marin et le viol de Julie se déroula à huis clos total. L'avocate de Julie, Me Devèze a exprimé, ce mardi au Puy-en-Velay, sa satisfaction. "Ma victime ne pouvait pas supporter l'idée que les débats ne se déroulent pas à huis clos. Ce n'est pas...
Vidéos A la une
Le procès de Matthieu, accusé du meurtre d'Agnès en novembre 2011 au Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire), se tiendra à huis clos devant la cour d'assises des mineurs du Puy-en-Velay. Francis Szpiner, avocat de la famille de la victime, en explique les raisons.
Publicité