Vidéos A la une
Christophe Prudhomme, porte-parole des médecins urgentistes était sur le plateau de BFM Story. Cette fois, les suspicions sont particulièrement sérieuses, une infirmière qui aurait été infectée par le virus Ebola a été hospitalisée à l'hôpital militaire Begin de Saint-Mandé. Il s'agit d'une infirmière qui a été en contact avec l'humanitaire française contaminée au Libéria. Christophe Prudhomme se demande s'il est adapté de ramener des malades dans leur pays d'origine, "on est mieux soigné dans nos hôpitaux, mais on pourrait s'organiser au niveau mondial pour rapatrier les malades sur un site unique" a-t-il déclaré.
Publicité