Politique
Le Figaro a révélé l’existence d’un arbitrage étonnant entre l’hôpital Foch et la SNCF. Alors que cette dernière était supposée verser 109,9 millions d’euros à l’hôpital dont la société était gestionnaire jusqu’en 1995 pour assurer les frais de travaux. Un chèque de 25 millions a finalement clos le dossier en 2008 sous l’initiative d’un certains Claude Guéant.
Publicité