Vidéos à la une
Roger Thévenin, dernier soldat encore vivant du 43ème régiment d'infanterie, va recevoir la légion d'honneur.
Vidéos à la une
Un an après l'assassinat d'Hervé Cornara, le ministre de l'intérieur lui a remis la légion d'honneur à titre posthume.
Vidéos à la une
On n'a pas fini de rire avec Wolinski, mais cette fois-ci, bien malgré lui ! Ceux qui ont gravé la plaque commémorative aux victimes du 7...
Vidéos à la une
La cour d'appel de Versailles a confirmé, mardi, la suspension du congrès du Front national censé supprimer le statut de président d'honneur de Jean-Marie Le Pen. Le secrétaire général du Rassemblement bleu marine, Gilbert Collard, a réagi, sur BFMTV à cette décision. "C'est une décision qui fait que Jean-Marie Le Pen est président d'honneur installé, conforté, mandaté par les juges qui passent leur temps à lui reprocher les propos qu'il tient pour lesquels on l'a évincé. Les juges semblent avoir une volonté incroyable de maintenir Jean-Marie Le Pen dans sa fonction d'imprécateur de propos que nous ne voulons plus entendre", a-t-il déclaré.
Vidéos Insolite
Un gorille lance des pierres sur son congénère, celui-ci lui fait alors un doigt d'honneur.
Vidéos à la une
Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées à Berlin mardi à la mémoire des homosexuels persécutés pendant et après la Seconde...
Vidéos Insolite
Comme à son habitude, Gaston doit faire le malin, montrer qu'il est le plus beau, le plus grand et surtout le plus fort. Il se lance donc dans un...
Vidéos à la une
Un perfide seigneur de guerre ayant tué leur maître et banni leur tribu, 47 samouraïs errants jurent de se venger et de restaurer l'honneur de...
Vidéos à la une
Ils étaient 150 000 selon la police, plus d’un million selon les organisateurs : les « anti-mariage pour tous » ont défilé hier dans les rues de Paris, et se sont tous réunis sur l’esplanade des Invalides peu avant 17 heures. Objectif : réaffirmer leur opposition à la loi Taubira, qui a pourtant...
Vidéos à la une
Gerard Longuet, ex-ministre de la Défense, fait un bras d'honneur hors antenne (mais devant les caméras) lorsque que le gouvernement algérien lui demande "une reconnaissance franche des crimes perpétrés à leur encontre par le colonialisme français".
Publicité