Un soir, alors que je traînais ma Ram en sirotant mollement du C++ dans un serveur un peu douteux, j'ai croisé une magnifique puce. Elle devait être cadencée au moins à 300 Mhz pour être aussi belle. J'ai crû que mon CPU allait exploser, j'avais les bits tout émoustillés. J'ai pingué quelques octets en sa direction mais ils se sont tous perdus, elle était sortie avec son Firewall...Heureusement j'ai plus d'un tour dans mon disque dur, et je me suis entrepris à éliminer le gêneur. Je connaissais son défaut, il avait un sérieux penchant pour le java, je lui en ai alors servi des kilos bytes et des kilos bytes, jusqu'à ce qu'il s'écroule, victime d'une grave erreur au Kernel. Maintenant tous les ports de ma conquête m'étaient ouverts. J'ai commencé à lui faire des échos gentils. Ses temps de réponse étaient excellents. Je lui ai alors caressé le proxy doucement. Quand elle m'a dit : "Cliquez ici pour continuer", j'ai violemment pénétré sa mémoire cache, en ayant pris soin de chargé mon antivirus. S'en est suivi une succession de 1...0...1...0...1 endiablés. C'était bon ! Je devais faire du 100 Mégabits secondes. Elle était ravie, j'entendais les râles de son disque dur cherchant un secteur pour se raccrocher. Nous nous sommes défragmentés pendant des heures.Depuis nous partageons le même réseau, dans un serveur multiprocesseur assez cossu avec vue sur la baie 5 pouces ¼. Mais ces derniers temps je la trouve changée, elle est beaucoup moins multitâche et refuse de me montrer ses fichiers cachés. J'ai peur de l'avoir overcloquée. J'aimerais bien accueillir un nouveau périphérique dans la famille mais nous n'avons pas assez de bande passante pour nourrir tout le monde. J'espère que nous ne serons pas obligés de faire un Ctrl Alt Supr et fin de tâche, son système d'exploitation risquerait d'être endommagé et sa carte mère ne la reconnaîtrait plus.Bon c'est décidé. Demain, je l'emmène faire un scandisk minutieux avant qu'il ne soit trop tard.

Publicité
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité