Vidéos A la une
Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, a répondu aux questions de Ruth Elkrief sur les dispositions entreprises par l'État face à la mort de Rémi Fraisse. Selon le procureur d'Albi, la mort de Rémi Fraisse serait due aux explosifs utilisés dans les grenades des gendarmes. Suite à cette thèse, Bernard Cazeneuve a suspendu l'utilisation des grenades offensives sans même attendre les résultats de l'enquête administrative confiée à l'Inspection générale de la Gendarmerie Nationale. De leur côté, les écologistes ont pointé du doigt le manque de réactions du gouvernement.
Vidéos A la une
PRETORIA - Après cinq mois de procès, le verdict est enfin connu. Vendredi, la juge sud-africaine Thokozile Masipa a déclaré Oscar Pistorius coupable d'homicide involontaire. L'ex-champion paralympique était accusé d'avoir tué sa petite amie en 2013. Selon sa version des faits, il avait tiré à plusieurs reprises sur la porte des toilettes, confondant Reeva Steenkamp avec un intrus. La magistrate a donné raison à l'athlète, mais elle l'accuse d'avoir agi de manière négligente. La juge avait estimé jeudi qu'il n'y avait pas assez de preuves pour accuser Pistorius de meurtre avec préméditation. Il n'y avait alors plus que deux possibilités : l'ancien champion pouvait être acquitté ou jugé coupable d'homicide involontaire. Sa peine ne sera connue que dans quelques semaines mais l'athlète encourt jusqu'à 15 ans de prison.
Publicité