Vidéos A la une
MADRID - 12/04/2015 - Voilà un bon moyen d'éviter de se faire embarquer par la police. Ce vendredi soir à Madrid, une drôle de manifestation s'est tenue devant le Congrès espagnol. Une centaine d'hologrammes en colère donnaient de la voix et brandissaient des pancartes avec en ligne de mire la loi dite du " bâillon ". Un texte initié par le gouvernement de Mariano Rajoy et qui prévoit d'infliger des amendes allant jusqu'à 30 000 euros à toute personne manifestant sans autorisation. Les Espagnols devront-ils se transformer en hologrammes pour pouvoir conserver leur liberté d'expression? La question est posée par les instigateurs de ce militantisme futuriste alors qu'un sondage révèle que 82% des Espagnols se disent opposés à la loi.
Publicité