Invitée de France Inter vendredi, la secrétaire d’Etat chargée du numérique, Axelle Lemaire, a annoncé le lancement d’un appel d’offres par la SNCF en février prochain afin d’installer le Wi-Fi dans ses trains. 

"Toc toc toc, la SNCF: on peut se voir pour discuter Wi-Fi dans le train ?", lançait en octobre dernier sur Twitter la secrétaire d’Etat en charge du numérique, Axelle Lemaire. Un message qui semble avoir depuis été entendu par la compagnie ferroviaire. La secrétaire d’Etat a en effet annoncé vendredi sur France Inter le lancement d’un appel d’offres par la SNCF à partir de février prochain dans le but d’installer le Wi-Fi dans ses trains, à l’occasion du développement d’un plan numérique au 1er trimestre.

La secrétaire d'Etat a par ailleurs dit souhaiter "que la récente hausse des tarifs de la SNCF inclura le coût du déploiement du Wi-Fi" et que celui-ci soit développé "sans surcoût pour les passagers". La compagnie ferroviaire a en effet annoncé il y a quelques jours une hausse de 2,6% des prix de ses billets à compter du 31 décembre 2014. Et selon la SNCF, l’installation du Wi-Fi dans les trains coûterait environ 350 000 euros par rame.

Trois ans avant sa mise en service ?

Publicité
Si l’appel d’offres doit être lancé le mois prochain, rien n’a toutefois été précisé sur la date de mise en service de l'accès au Wi-Fi. Sur son site, la SNCF annonçait en février dernier fixer à trois ans le "déploiement progressif" d'un système permettant aux "voyageurs TGV de bénéficier à bord d'une bonne connexion à Internet", rappelle Le Monde.

En vidéo sur le même thème - SNCF : "Il faut redonner de la force à la SNCF entreprise publique" 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité