Twitter a (enfin) décidé de bannir de son site les utilisateurs qui auront publié des photos sexuellement explicites sans le consentement de leur partenaire. Explications. 

Le "revenge porn" (en français "porno vengeur"), qui consiste à se venger en publiant sur les réseaux sociaux des photos sexuellement explicites d’une autre personne sans son consentement est désormais interdit sur Twitter, depuis une mise à jour effectuée mercredi.

Concrètement, les comptes dont les utilisateurs auraient publié "des photos ou vidéos intimes prises ou publiées sans le consentement de la personne" seront supprimés, rapporte Le Parisien.

Supprimer les photos pour récupérer son accès

Pour récupérer son compte, l’utilisateur devra de son côté supprimer toutes les photos et/ou vidéos jugées incriminantes. "Si une enquête judiciaire est ouverte, Twitter transmettra systématiquement à la justice les informations nécessaires à l’enquête", précise le site Metronews.fr.

Publicité
Tardive, cette interdiction est déjà présente sur les autres réseaux sociaux. Le site Reddit, très décrié depuis plusieurs mois pour avoir laissé des photos de célébrités dénudées être publiées a lui aussi procédé à cette interdiction il y a quelques semaines.

La Californie avait par ailleurs légiféré en 2013 contre la diffusion du "revenge porn" en interdisant ainsi les photos publiées sans l'accord d'un des partenaires.

En vidéo sur le même thème : Anonymous s'attaque à Hunter Moore, créateur du site IsAnyoneUp spécialisé dans le "Revenge Porn" 

mots-clés : Twitter, Justice

Recevez toute l'actualité chaque jour GRATUITEMENT !

X
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet