Le festival numérique Futur en Seine a permis de découvrir une nouvelle tendance : les soirées où les participants se font implanter des puces sous la peau.  

Terminées les fêtes classiques où les invités se dandinaient sur de la musique en buvant un cocktail ? Des nouvelles soirées bouleversent en tout cas les codes. Une nouvelle tendance a en effet fait son apparition il y a quelques jours à Paris à l’occasion du 6e festival numérique Futur en Seine : l'"implant party". 

De quoi s’agit-t-il ? De se faire implanter une puce sous la peau, située entre le pouce et l’index. Et encore plus fou, le faire avec ses amis lors d’une soirée, comme celle organisée samedi dernier dans la capitale.

Nouvelle en France, cette tendance existe déjà depuis quelque temps dans plusieurs pays, parmi lesquels les Etats-Unis, le Mexique, la Grande-Bretagne, ou encore en Suède, d’où l’idée est née.

Impossible à perdre

L’un des représentants de cette invention s’était exprimé il y a quelques semaines sur France Info sur l’intérêt d’une implantation d’une puce sous la peau. "Mon objectif, c’est de remplacer tout ce que vous avez dans votre poche par quelque chose que vous ne perdrez plus jamais", expliquait Hannes Sjoblad, du collectif Bionyfiken.

Publicité
Mais à quoi sert vraiment cette puce ? La puce NFC (communication en champ proche) interagit avec les appareils situés à proximité, ce qui permet par exemple en effleurant un terminal bancaire de payer sans contact, ou encore d’ouvrir une porte ou déverrouiller un smartphone. Alors, prêts à franchir le cap ? 

En vidéo sur le même thème : Une puce pour suivre sa valise 

mots-clés : Technologie, Futur
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité