C'est en tout cas ce que propose le député Les Républicains Eric Ciotti, qui a récemment énoncé des propositions pour "mettre fin à l’impunité qui règne sur Internet". Mais cela fait débat.  

Pas sûr que l'idée fasse consensus... Dans un entretien accordé jeudi à Nice-Matin, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti a fait part de propositions pour "mettre fin à l’impunité qui règne sur Internet". Assurant qu'"internet ne peut pas être un espace sans contrôle", il demande notamment à ce que la carte d'identité soit obligatoire pour les utilisateurs des réseaux sociaux. 

"Je propose de rendre obligatoire pour les réseaux sociaux la vérification de l’identité de leurs membres. Ainsi si quelqu'un veut ouvrir un compte Twitter, Facebook ou encore Snapchat, il devra au préalable fournir une pièce d’identité au site", explique-t-il dans le quotidien. 

Une idée "dangereuse" et "infaisable"

Publicité

Une proposition qui a rapidement fait réagir. Interrogée par Metronews, une association spécialisée dans la défense des libertés sur Internet, la Quadrature du Net, estime que cette proposition est "complètement idiote, infaisable, et n’a pas d’intérêt particulier". "Si on veut identifier des gens ou des auteurs de contenus illégaux, il existe déjà plein de procédures judiciaires", explique-t-elle à Metronews. 

Des procédures que rappelle Le Monde, qui explique que les utilisateurs de Facebook, même ceux qui ouvrent un faux compte, laissent déjà des traces (adresse IP, numéro de téléphone...) permettant aux autorités de retrouver leur véritable identité en cas de problème. 

Et la mesure pourrait même poser problème "pour tout un tas de personnes qui ont besoin de de s’exprimer sous pseudonyme pour protéger leur identité", selon la Quadrature du Net, notamment pour les lanceurs d'alerte.