C'est la fin d’une ère pour le navigateur Internet Explorer, qui disparaîtra lors de la mise en place de la prochaine version du logiciel d’exploitation Windows 10.  

Une fin programmée. Interrogé mercredi par le site américain The Verge, le directeur marketing du géant de l’informatique américain, Microsoft, a annoncé que le navigateur ne sera pas livré avec la prochaine version du logiciel d’exploitation, Windows 10.

Internet Explorer sera remplacé par un nouveau système, dénommé pour le moment "Project Spartan". Une annonce qui met fin à une dizaine d’années de développement du navigateur web. "Au tournant du millénaire, il était utilisé par 95 % des internautes. Puis Firefox (open source) et Chrome de Google ont commencé à lui tailler des croupières. Le marché est actuellement dominé par Chrome (50 %), Firefox et Explorer en ayant chacun 20 %", explique Courrier International.

En arrière-plan

Le groupe américain avait pourtant tout fait pour redorer l’image de son navigateur web face à sa perte de vitesse. "Microsoft a tenté, sans succès, de secouer l'image négative d'Internet Explorer au cours des dernières années avec une série de campagnes amusantes moquant Internet Explorer 6. Des publicités qui n’ont pas amélioré la situation", rappelle The Verge.

Publicité
Une disparition qui ne sera toutefois pas entière, selon Le Figaro. "L'honorable navigateur au logo bleu restera en arrière-plan pour des raisons de compatibilité. Mais il ne se tiendra plus, fièrement, parmi les icônes du bureau", rapporte le quotidien.

A lire aussi :Une faille informatique touche les navigateurs Internet Explorer et Safari 

En vidéo sur le même thème : Les annonces Microsoft, Netflix et les navigateurs web