Facebook a annoncé jeudi la mise en place d'une fonction permettant à un internaute de choisir un proche qui pourra gérer son profil après sa mort. 

Dans un communiqué publié jeudi sur Facebook, des responsables techniques du réseau social américain ont annoncé la mise en place d’un statut de "légataire" qui pourra accéder à titre posthume au profil d’un proche disparu.

"Facebook est un endroit pour partager et se rapprocher de sa famille et de ses amis. Et, pour plusieurs d'entre nous, il s'agit d'un endroit pour se souvenir et rendre à hommage à ceux qui nous ont quittés", a expliqué Facebook sur son blog, repris par Europe 1.

De nombreux internautes s’étaient indignés de ne pas pouvoir accéder aux profils de leurs proches disparus. "Après avoir parlé avec des gens qui ont vécu la perte d'un proche, nous avons réalisé que nous pouvions en faire davantage pour les personnes endeuillées et pour ceux qui veulent garder le contrôle sur leur compte après leur mort".

Le compte définitivement supprimé ?

Le responsable légal du profil de l’internaute disparu pourra ainsi désormais écrire un article qui sera affiché en haut de la timeline (par exemple pour annoncer une commémoration ou pour partager un message spécial), répondre aux demandes de nouveaux amis des membres de la famille et des amis qui n’étaient pas encore connectés sur Facebook et enfin mettre à jour la photo de profil et la photo de couverture.

Publicité
Les internautes pourront également faire savoir s’ils préfèrent voir leur compte Facebook être définitivement supprimé après leur mort. Accessible aux Etats-Unis, cette fonction devrait prochainement arriver en France.

En vidéo sur le même thème - Facebook : vers un contrôle total des données 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité