3000 plaintes : c’est le nombre de plaintes enregistrées par l’Association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT) en 2014 provenant de clients mécontents de leur opérateur de téléphonie.  

L’Association française des utilisateurs de télécommunications (AFUTT) a dévoilé en mars dernier son Observatoire des plaintes et insatisfactions de la part des clients en 2014. Près de 3000 réclamations ont été enregistrées l’année dernière, les problèmes de facturation et de recouvrement arrivant en tête des critiques (28% des plaintes).

Ainsi, comme le rapporte l’organisation, le taux de conflictualité - calculé à partir du nombre de plaintes et du nombre de clients gérés par l’opérateur - est beaucoup plus élevé chez certains groupes. Pour la catégorie Internet (box), "Orange conserve la tête avec un indice meilleur que l’an passé. L’indice de Bouygues Telecom, très élevé ces deux dernières années, s’améliore nettement. Celui de Free se dégrade (+30%), ainsi que celui de SFR mais dans une moindre mesure (+18%)", précise le texte.

Plus de plaintes pour les mobiles

Publicité
Mais c'est avant tout le mobile qui suscite le plus de plaintes (55,8%), contre 35,2% pour la box Internet et 9% pour le téléphone fixe. Et c’est ici Bouygues Telecom qui est le plus mauvais élève, avec un indice de conflictualité de 1,35 l’année dernière, malgré une amélioration par rapport à 2013. Viennent ensuite MVNO (1,26) et SFR (1,21). Du côté des bons élèves, on retrouve au contraire Orange (0,71) et Free (0,76). Peut quand même mieux faire. 

En vidéo sur le même thème - Téléphonie : la guerre des smartphones à Barcelone 

mots-clés : Téléphone, Internet, Orange
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité

A lire aussi sur Planet