Le développement des nouvelles technologies révolutionne aussi les vieux jouets, avec désormais cette nouvelle poupée Barbie qui parle. Mais peut-être un peu trop, selon une association. 

Mieux vaut peut-être ne pas l’offrir à vos enfants ou petits-enfants. La nouvelle poupée "Hello Barbie", du groupe Mattel, permet désormais aux enfants d’interagir avec elle. Grâce à une connexion Internet, celle-ci est en effet capable d’écouter et parler aux petits.

Mais cela pose un problème sur les données récupérées. "Tout ce que votre enfant dit est transmis à des serveurs distants où tout sera stocké et analysé par ToyTalk, le partenaire technologique de Mattel. Les employés de ToyTalk et les sociétés partenaires écoutent les enregistrements des conversations de vos enfants, or ToyTalk ne veut même pas révéler qui sont ces partenaires", explique l'organisation de protection des enfants Commercial-Free Childhood dans un communiqué, repris par 20 minutes.

De nombreuses options de sécurité intégrées

Ainsi, des pirates informatiques pourraient accéder à travers la poupée à des données personnelles de la famille présents sur les appareils électroniques (ordinateurs, tablettes…) au sein du foyer et les utiliser à des fins malveillantes.

Publicité
Face aux risques, la start-up californienne ToyTalk assure de son côté que "de nombreuses options de sécurité ont été intégrées" dans la poupée. L’historique des conversations ne seraient quant à elles pas sauvegardées. Mais pas sûr pour autant que ces réponses rassurent les parents qui devront l’acheter. 
Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité