Depuis quelques mois se multiplient les escroqueries au faux RIB sur Internet. Ce qui peut coûter très cher aux victimes. Explications.  

Et une arnaque de plus. Une escroquerie au faux RIB se développe depuis quelques mois sur la Toile, rapportent plusieurs médias.

Concrètement, un individu malveillant se fait passer pour votre patron ou autre responsable de votre entreprise et vous demande par mail, pour peu que vous soyez comptable ou secrétaire, de transférer rapidement une grosse somme d’argent sur un compte en banque sous prétexte, notamment, d’un contrôle fiscal dont il aurait eu connaissance.

Les conséquences d’une telle arnaque peuvent d’ailleurs être très graves. "Récemment en Normandie, une société a dû déposer le bilan à cause de virements frauduleux", précise BFMTV.com.

Des versements directs aux pirates

Et l’arnaque va même encore plus loin. Les pirates envoient également des mails aux fournisseurs et clients de l’entreprise pour les inviter à utiliser un nouveau RIB, ce qui permet aux malfaiteurs de percevoir directement les versements.

Publicité
Face aux risques, il faut une nouvelle fois rappeler qu’il ne faut jamais communiquer par mail ou par téléphone vos données personnelles, et surtout lorsque ce que l’on vous demande vous semble douteux. Vous pouvez également dénoncer ces mails frauduleux sur la plateforme du gouvernement consacrée à ces arnaques en tout genre.

En vidéo sur le même thème : Le faux RIB, la nouvelle escroquerie en ligne

 

Publicité

Contenus sponsorisés

Publicité