C’est une montre connectée à la française. Pas d’appareil photo, pas de micro, pas de fonctionnalité superflue… L’Activité Pop, de Withings, a décidé de ne se connecter qu’à notre santé. Planet.fr a pu la tester. 

Elle a fait sensation au dernier salon électronique de Las Vegas (CES) en janvier dernier. La montre connectée à la française, l’Activité Pop de Withings, a décidé de laisser de côté le superflu pour ne se concentrer que sur notre santé. Mais mérite-t-elle vraiment que l'on dépense 150 euros pour se la procurer ? Après l’avoir testé pendant un mois, Planet.fr fait le bilan.

Les plus :

-  La simplicité d’utilisation

Le démarrage de la montre est d’une simplicité enfantine. Une fois l’application "Health Mate" téléchargée sur votre smartphone, la montre connectée se met immédiatement à l’heure et est déjà prête à être utilisée.

- La santé connectée

"Health Mate" fait office de véritable carnet de santé numérique. On peut notamment y inscrire son poids quotidiennement et ainsi suivre en temps réel les évolutions de son corps et de sa santé. Les indicateurs quotidiens sur le nombre de pas parcourus et ceux restant à réaliser pour atteindre une meilleure forme ne cessent de motiver. Avec à la clé des badges de félicitation lors de records accomplis. Un peu d’encouragement, ça fait du bien !

- La qualité technique de l’appareil

La première question que l’on se pose une fois le bracelet au poignet et l’application démarrée est évidemment de savoir si les capteurs présents dans la montre sont réellement fiables. Là aussi le test semble réussi puisqu’une mesure quotidienne comprise entre 60 et 80 pulsations a été enregistrée. En période de maladie, après avoir été comme beaucoup touché par l’épidémie de grippe, le rythme cardiaque enregistré a alors grimpé jusqu’à 91. De quoi prouver que la fréquence cardiaque n'est pas toujours identique. 

- Les conseils apportés

Un onglet "Rappels" dans l’application donne également quelques conseils pour "bouger plus, dormir mieux, perdre du poids et prendre soin de votre cœur". On nous suggère par exemple de contrôler son apport en sel ou en calcium pour prendre soin de son cœur ou encore d'établir un rituel de coucher et pratiquer 30 minutes d’exercices par jour pour favoriser l’endormissement. Du déjà lu ou entendu mais toujours important à rappeler. 

- L’interactivité

L’avantage de la montre et son application tient également à l’interactivité avec les autres applications. Elle se coordonne ainsi avec celles de running (Nike+, Runkeeper…) ou encore à l’application Santé, présente sur l'iPhone. Pour les plus compétiteurs, il est également possible de défier d’autres utilisateurs de "Health Mate", pour donner un peu de piquant à l’activité quotidienne. 

Les moins :

- Fragilité du verre 

Si aucun problème n’est survenu avec cette montre pendant ce mois d’essai, certains utilisateurs n’ont toutefois pas eu cette chance. De nombreux internautes ayant acheté ou testé la montre ont en effet relayé sur les réseaux sociaux des photos où l’on découvre le verre du cadran complètement cassé. Un problème qui ne concernerait que "les premiers lots de production", a indiqué l'entreprise française sur Twitter

- L’achat séparé d’appareils complémentaires

Si la petite notice et le boitier accompagnant la montre nous laissent penser qu’on pourra analyser son sommeil directement avec la montre, il n’est est pourtant rien. Une fois l’application installée, la fonctionnalité sommeil nous renvoie en effet vers l’achat du produit "Withings Aura", un capteur qui ne coûte pas moins de 299,95 euros. Pour le sommeil, ça attendra donc.

- Le prix

Bien plus abordable que sa grande sœur, la Withings Activité, vendue à 390 euros, l’Activité Pop, au prix certes bien plus abordable (149,95 euros), reste néanmoins inaccessible pour les plus petites bourses. 

Bilan :

Publicité
L’Activité Pop devrait évidemment plaire aux personnes voulant avoir un œil régulier sur leur état de santé. Sa simplicité d’utilisation la rend d’autant plus accessible à tous les publics. Son coût, lui, moins. Mais, comme dirait l'autre, la santé n’a pas de prix. 

Plus d’informations sur la montre sur www.withings.com.