… et près de la moitié les relaient sur les réseaux sociaux. 

Qui n’a jamais eu la curiosité d’écouter les conversations d’inconnus dans les transports en commun ou dans les commerces ? Une étude réalisée par O2, et relayée vendredi par le quotidien britannique The Independent, montre que nous sommes nombreux à nous être posé la question puisque 84% d’entre nous écouteraient les conversations des autres dans les transports publics.

Et la conversation, si elle s’avère croustillante, risque bien d’être connue du plus grand nombre rapidement puisque près de la moitié les relairaient ensuite sur les réseaux sociaux. "Pour empirer les choses, 74% discutent de la conversation avec leurs amis, et 40% d'entre nous en révèlent des détails sur Facebook et Twitter", précise le journal.

Travail et santé

Mais quels sont justement les sujets les plus évoqués lors de ces discussions que nous écoutons discrètement ? Toujours selon l’étude, il s’agirait souvent d'informations sur le travail, comme par exemple le salaire ou alors les commérages entre collègues (48%). 23% des autres conversations écoutées concerneraient également la santé, avec notamment les résultats reçus d'un médecin.

Publicité
Parmi ceux qui seraient les moins discrets sur ce qu’ils ont à raconter dans les transports publics se trouvent tout d’abord les adolescents, qui n’hésitent pas à parler fort au téléphone. Viennent ensuite les hommes d’affaires et les gens un peu ivres, précise The Independent.