Vidéos A la une
Anne Hidalgo a fermement condamné, ce vendredi sur BFMTV, les heurts qui ont eu lieu en marge des manifestations contre la loi Travail et de "Nuit Debout" à Paris. "Les violences sont inadmissibles", a-t-elle déclaré, ajoutant que les responsables des incidents étaient "des marginaux qui viennent casser mais qui ne portent pas de slogan ou de revendication". "Je suis attachée à la liberté de manifester mais je suis aussi pour qu'il y ait de l'ordre", a aussi affirmé l'élue socialiste.
Publicité