Société
Après quatre mois passés à naviguer contre vents et marées, l’Hermione a finalement accosté à Brest. Six coups de canon ont été tirés pour célébrer le retour outre-Atlantique, lundi, de la fidèle réplique du trois-mâts du marquis de La Fayette.
Vidéos à la une
NEW YORK /WASHINGTON - 4 juillet 2015 - L'Hermione passant la Statue de la Liberté à New York. Cette image hautement symbolique a marqué samedi les célébrations du Jour de l'Indépendance, la fête nationale aux États-Unis. Avant de jeter l'ancre au sud de Manhattan pour accueillir les curieux et les férus d'histoire, la réplique du célèbre trois-mâts de La Fayette a eu droit à une véritable haie d'honneur dans la baie de New York. En soirée, les célébrations ont revêtu un caractère plus traditionnel avec un grand feu d'artifice. A Washington aussi, des milliers d'Américains ont commémoré en lumière et en rythme, l'anniversaire de la déclaration d'indépendance le 4 juillet 1776, il y a 239 ans.
Vidéos à la une
Ségolène Royal était en Virginie vendredi, à Yorktown, pour représenter la France lors de l'arrivée de la réplique de l'Hermione, ce navire qui amena en 1780 La Fayette apporter le soutien de la France aux insurgés américains contre l'Angleterre. Emue lors de l'arrivée du trois mâts auprès du gouverneur de la Virginie, la ministre de l'Ecologie a salué auprès de BFMTV "un rêve qui devient réalité".
Vidéos à la une
Une journée de fête couronnée par un superbe feu d'artifice. L'Hermione a pris un dernier bain de foule avant de larguer les amarres. La frégate a appareillé samedi à 22h45 de l'Ile d'Aix, s'élançant sur les traces de l'histoire. 235 ans après l'original, la réplique du navire qui emmena La Fayette se battre pour l'indépendance américaine prend la mer à son tour. Son périple de 13000 kilomètres à travers l'Atlantique va durer six semaines et doit mener le navire jusqu'aux États-Unis Des dizaines de milliers de personnes s'étaient réuni pour souhaiter bon vent aux 80 membres de l'équipage. François Hollande était lui aussi présent pour saluer le trois mâts, symbole de " plus de deux siècles d'amitié " entre les deux pays. Après une dizaine d'étapes, l'Hermione doit arriver dans la baie de New York, escortée de centaines de bateaux le 4 juillet. Une date très symbolique, puisqu'il s'agit du jour anniversaire de l'Indépendance américaine.
Vidéos à la une
Malgré la pluie, des dizaines de milliers de visiteurs sont venus saluer sur les berges de l'estuaire de la Charente, le départ de l'Hermione. Un sosie de Jack Sparrow, le "pirate des Caraïbes" avait même fait le déplacement pour les festivités à Fouras, samedi soir.
Vidéos à la une
L'Hermione partir avec 79 marins à bord, la majorité d'entre eux sont des volontaires aux parcours très différents: médecin, meunier, étudiants, chômeurs. Ils n'ont qu'un point commun: l'envie de naviguer sur ce symbole du XVIIIème siècle.
Vidéos à la une
François Hollande a participé samedi au départ de l'Hermione, la réplique de la frégate sur laquelle embarqua La Fayette en 1780. "Et voilà comment on rassemble des millions d'euros sans que l'Etat n'y mettre trop d'argent, c'est pour ça que je voulais compenser par ma présence", a lancé le chef de l'Etat, suscitant des rires dans l'auditoire.
Vidéos à la une
François Hollande a qualifié la journée de samedi marquée par le départ de l'Hermione "d'historique". "Elle rappelle un évènement historique et elle marquera les esprits en France et aux Etats-Unis", a dit le chef d'Etat à Fouras.
Vidéos à la une
L'Hermione, réplique exacte du navire qui conduisit La Fayette en Amérique, part ce samedi pour traverser l'Atlantique, Loïc, 22 ans, a été sélectionné par la Marine nationale pour être maître d'hôtel à son bord. Lui qui se qualifie "d'homme de l'ombre" de l'équipage se félicite d'une opportunité "comme on en a qu'une seule fois dans sa vie".
Publicité