Vidéos A la une
L'Académie française s'oppose "à toute réforme de l'orthographe", selon Hélène Carrère d'Encausse, secrétaire perpétuel de l'institution. Entre la simplification de l'orthographe de certains mots et l'allègement de l'usage des traits d'union et des accents circonflexes, le sujet divise. Ces normes entreront en vigueur dès la rentrée prochaine avec leur généralisation dans les manuels scolaires du primaire. Elles concerneront 4% des termes du dictionnaire.
Publicité