Société
Selon une enquête du Monde, l’"effet Sarkozy" ne jouerait plus auprès des lecteurs d’hebdomadaires. Mais plus que l’ancien président, c’est la politique en général qui serait boudée par les Français.
Publicité