Vidéos A la une
"Le phénomène de radicalisation s'amplifie en milieu carcéral ", estime Adeline Hazan. Pour elle, le bilan de l'expérimentation de la maison d'arrêt de Fresnes, la la seule en place aujourd'hui, n'est "pas très bon ". Dans son rapport, la contrôleure générale des lieux de privation de liberté, se dit "défavorable" au regroupement des détenus islamistes et pointe le caractère "potentiellement dangereux" de cette mesure. Une critique à peine voilée de la mesure de Manuel Valls qui, le 12 janvier dernier, quelques jours après les attentats qui ont fait dix-sept morts à Paris, a décidé de généraliser l'expérience de regroupement des détenus islamistes. Avec Thibaut le Floch
Publicité