Vidéos A la une
Une enquête a été ouverte dimanche pour "dégradation volontaire" après que la plaque en mémoire d'Ilan Halimi, jeune Juif français tué par le gang des barbares en 2006, a été retrouvée brisée, à Bagneux (Hauts-de-Seine), a indiqué le parquet de Nanterre.
Publicité