Vidéos A la une
Le Conseil d'Etat a annulé mercredi un arrêté qui avait entraîné au 1er novembre 2014 une hausse de 2,5% des tarifs réglementés de l'électricité d'EDF pour les particuliers, jugeant cette évolution insuffisante pour compenser un gel tarifaire décidé précédemment par le gouvernement. Cet arrêté, daté du 30 octobre de 2014 avait été pris par le gouvernement au motif de vouloir préserver le pouvoir d'achat des consommateurs. La juridiction a dès lors ordonné au gouvernement de prendre un arrêté fixant rétroactivement les tarifs réglementés de l'électricité. Un revers pour la ministre de l'Environnement, Ségolène Royal.
Publicité